Modifié le 20 mars 2018 à 21:21

Polémique sur la brochure explicative pour les élections genevoises

Elections Conseil d'Etat GE: Brochure explicative contestée
Elections Conseil d'Etat GE: Brochure explicative contestée 19h30 / 2 min. / le 20 mars 2018
La brochure explicative jointe aux bulletins de vote pour les élections genevoises est dénoncée par plusieurs partis, qui menacent de faire recours, selon une information de la Tribune de Genève.

Pour aider les citoyens genevois à élire le Conseil d'Etat le 15 avril prochain, la Chancellerie a créé une brochure explicative qui contient un exemple de bulletin de vote rempli.

Or le fac similé présent en page 18 met en avant tantôt des noms factices, tantôt le nom de candidats réels.

Les trois candidats PLR qui se présentent à l'élection, de même que deux socialistes, ont déjà leur croix face à leur nom. Un crayon dessiné s'apprête à choisir un UDC. D'autres candidats sont tout simplement absents.

Des menaces de recours

La brochure a déjà été envoyée aux citoyens genevois résidant à l'étranger. Si les caractères sont trop petits pour être déchiffrés sur le papier, la version en ligne est, elle, lisible.

La publication sur le site de l'Etat a ainsi créé de vives réactions, dénonçant un manque de neutralité et d'égalité de traitement. Les noms ont été modifiés mardi matin.

Certains partis comme l'UDC et Genève en marche menacent de faire recours, révèle mardi la Tribune de Genève. Si des recours sont effectivement déposés, la tenue des deux scrutins pourraient être compromis et coûter plusieurs millions de francs aux formations politiques.

>> Voir les explications dans le 12h45:

GE - Elections cantonales menacées par des recours: les explications d’Elsa Anghinolfi
12h45 - Publié le 20 mars 2018

Une "maladresse", selon la Chancellerie

Mardi après-midi, la Chancellerie a admis avoir "commis une maladresse" mais affirme rester "plus que jamais attachée à la libre formation de l'opinion". 

Elle estime en revanche que "cette situation malencontreuse n'est pas de nature à influencer la libre formation de l'opinion des citoyennes et des citoyens" puisque le bulletin de vote officiel envoyé à l'électorat contient toutes les personnes candidates.

Mouna Hussain

Publié le 20 mars 2018 à 14:16 - Modifié le 20 mars 2018 à 21:21