Modifié le 11 décembre 2017 à 15:17

Mise en service court-circuitée pour le bus TOSA 100% électrique à Genève

Un bus TOSA, lors de son voyage inaugural, ce mardi 5 décembre à Genève.
Un bus TOSA, lors de son voyage inaugural, ce mardi 5 décembre à Genève. [Valentin Flauraud]
Le site de la Tribune de Genève révèle lundi que le nouveau bus TOSA, 100% électrique, mis en service régulier dimanche à Genève, est très vite tombé en panne. On ne l'a pas revu sur sa ligne lundi.

Inauguré mardi dernier, le TOSA n'est pas parvenu à terminer sa première journée de service régulier sur la ligne 23. Selon la Tribune, il a été vu dimanche en fin d'après-midi près du centre commercial Balexert, remorqué par une dépanneuse. 

Les Transports publics genevois (TPG) expliquent que le véhicule a connu "un problème technique en cours d'investigation". La régie hésite entre une avarie sur la chaîne de traction et une panne liée au fait que certains arrêts équipés du système de recharge ne seraient pas encore alimentés en courant.

Rechargé aux arrêts

Car le bus TOSA a la particularité de se recharger aux arrêts en s'arrimant à des bornes surélevées. Silencieux, il dispose d'une large autonomie et d'une grande capacité. Il permet de se passer des lignes de contact aériennes, d'où son surnom de "trolleybus sans fil".

Les TPG précisent toutefois que la ligne 23, sur laquelle rouleront les bus TOSA, fonctionne. Ils s'attendent à une remise en fonction de ces véhicules mercredi.

>> Lire : Arrivée à Genève des premiers bus 100% électriques TOSA

pym

Publié le 11 décembre 2017 à 14:17 - Modifié le 11 décembre 2017 à 15:17