Modifié le 04 décembre 2017 à 21:00

Les fonctionnaires genevois en grève contre la nouvelle grille salariale

Grève à Genève : les fonctionnaires défendent leurs retraites
Grève à Genève : les fonctionnaires défendent leurs retraites 19h30 / 1 min. / le 04 décembre 2017
Quelque 1500 fonctionnaires genevois ont manifesté lundi pour demander notamment l'abandon de la réforme SCORE, modifiant la grille salariale de l'Etat. Un appel à la grève pour le 14 décembre a été lancé.

En grève depuis 15h00, 500 à 600 fonctionnaires de l'Etat de Genève - selon les estimations de la RTS - se sont réunis en assemblée générale pour approuver le dépôt d'un préavis de débrayage pour le 14 décembre dès midi, date à laquelle le Grand Conseil examinera le projet du budget 2018. Ce mouvement sera reconductible.

Le gouvernement genevois a bouclé en octobre dernier le projet de grille salariale de l'administration. Une grille qui valorise les métiers dans la santé et le social alors que le salaire de 35% des fonctionnaires sera gelé. Le Cartel intersyndical, qui demande le retrait pur et simple de la réforme, estime quant à lui que les baisses de salaire annuel atteindront 12% dans certains services.

Le projet de renflouement de la caisse de pension dénoncé

Les employés du canton de Genève dénoncent également le projet de renflouement de la caisse de pension de l'Etat de Genève (CPEG).

La CPEG fonctionne actuellement en primauté de prestations, qui garantit aux futurs retraités un niveau donné de prestations. Avec la nouvelle loi, elle passerait en primauté de cotisations, modèle qui ajuste les prestations versées à l'assuré en fonction de ce qu'il a cotisé, de la fortune de la caisse et du niveau des taux techniques.

Après leur assemblée générale, quelque 1500 fonctionnaires ont défilé dans les rues du centre-ville de Genève, passant en soirée sous les fenêtres du Conseil d'Etat.

>> La grève en images:

jvr/tmun avec ats

Publié le 04 décembre 2017 à 17:36 - Modifié le 04 décembre 2017 à 21:00