Modifié le 15 novembre 2017

L'autodéfense pour aider les femmes à se reconstruire après une agression

Certaines femmes suivent des cours d'autodéfense pour se reconstruire après une agression. A Genève, le centre d’aide aux victimes LAVI collabore avec plusieurs associations qui offrent ce type de formation.

L’autodéfense est un outil thérapeutique efficace, mais la plupart des femmes l’utilisent de manière préventive. Il s'agit d'un bon moyen, selon elles, de décourager les agresseurs potentiels.

Parmi les prestataires mandatés par LAVI, Serge Pralong dispense des cours à Genève depuis plus de 20 ans. Sa méthode est pensée pour les femmes et se base sur les règles de la rue: tous les coups sont permis.

Un cours que Céline Leroux a suivi pendant près de trois ans, après avoir été victime d'une agression par un inconnu, avec séquestration et contrainte sexuelle.

>> Le reportage, et le témoignage de Céline Leroux:

La monitrice Aurélie Duret (en rose) et son aide-monitrice Laura Puglisi.
Le 12h30 - Publié le 14 novembre 2017
 

En 2016, le centre LAVI de Genève a pris en charge 208 victimes à la suite des infractions contre l’intégrité sexuelle, 94% sont des femmes.

Joëlle Cachin/lgr

Publié le 14 novembre 2017 - Modifié le 15 novembre 2017