Publié le 24 mai 2017 à 17:27

L'Etat de Genève présente son projet pour assainir sa caisse de pension

Il manque 4,8 milliards à la caisse de prévoyance de l'Etat de Genève
Il manque 4,8 milliards à la caisse de prévoyance de l'Etat de Genève 19h30 / 2 min. / le 04 octobre 2017
Le Conseil d'Etat genevois a présenté mercredi son projet d'assainissement de la Caisse de prévoyance de l'Etat de Genève (CPEG), avec une recapitalisation de 4,8 milliards de francs et le passage à la primauté des cotisations.

L'assainissement de la CPEG, qui compte 70'000 assurés, est un enjeu majeur pour Genève, a relevé devant les médias le président du gouvernement François Longchamp.

La solution avancée par le gouvernement a l'avantage, selon lui, d'être durable et de régler le problème structurel qui affecte l'institution de prévoyance depuis sa création.

Probablement en votation

Si rien n'est entrepris, le comité de la CPEG devra trancher dans le vif, sous la pression de l'autorité fédérale de surveillance qui doit donner son approbation à la poursuite des activités. Les conséquences sociales et économiques pour le canton de Genève seraient énormes.

Le comité de la CPEG a préavisé favorablement le projet de loi du gouvernement. Le Grand Conseil va désormais l'examiner en détail et le peuple devra vraisemblablement donner son avis.

D'ici au 30 juin 2018, des mesures d'assainissement de la CPEG devront être adoptées, de façon à ce que la réforme puisse entrer en vigueur début 2019.

ats/kkub

Publié le 24 mai 2017 à 17:27