Modifié le 29 septembre 2017

Quatre ans et demi de prison pour un ex-entraîneur de football abuseur

L'entraîneur abuseur avait créé un faux profil de femme sur internet.
L'entraîneur abuseur avait créé un faux profil de femme sur internet. [Keystone]
Le Tribunal correctionnel de Genève a reconnu vendredi un ex-entraîneur de football de 24 ans coupable d'actes d'ordre sexuel avec des adolescents et l'a condamné à 4 ans et demi de prison.

Le prévenu avait abusé de 26 jeunes de 12 à 18 ans entre 2009 et 2013. Il appâtait ses victimes, des jeunes footballeurs qu'il connaissait pour la plupart très bien, en utilisant un faux profil de femme aguicheuse sur les réseaux sociaux, répondant au nom de "Lucie de Lyon". Sous cette identité, l'accusé demandait aux garçons des photos d'eux dénudés.

Il utilisait ensuite ces images pour les faire chanter, menaçant de tout poster sur internet. Certaines victimes se sont même rendues chez le prévenu, qui se disait lui aussi victime de "Lucie" pour y faire des vidéos avec des masturbations mutuelles, voire même des fellations.

Un acharnement dénoncé

La faute de l'accusé est très lourde, a souligné la présidente du Tribunal. Il a agi durant plusieurs années, faisant preuve "d'une insistance parfois acharnée".

Le Tribunal a estimé la faute de l'accusé trop lourde pour lui octroyer une peine compatible avec un sursis partiel, comme le demandaient ses avocats. Le procureur, de son côté, avait requis 6 ans de prison.

ats/pym

Publié le 29 septembre 2017 - Modifié le 29 septembre 2017