Modifié le 14 septembre 2017

Genève lance une plateforme digitale pour former les demandeurs d'emploi

La plateforme devrait permettre aux conseillers de mieux accompagner les chômeurs.
Genève lance une plateforme digitale pour former les demandeurs d'emploi Le 12h30 / 2 min. / le 14 septembre 2017
Le canton de Genève a présenté jeudi sa nouvelle plateforme en ligne qui permet de se former à la recherche d'emploi. Baptisée JobIn, cette interface digitale est une première en Suisse.

La plateforme internet propose un certain nombre de formations et de conseils sous forme de vidéos, de quiz ou de formulaires. Elle permet notamment d'élaborer un CV et une lettre de motivation en accord avec les codes actuels ou de pouvoir se préparer aux entretiens avant de rencontrer son conseiller pour la première fois.

Sensibilisation à l'informatique et l'internet

Il s'agit aussi de familiariser les demandeurs avec le digital. "C'est important parce qu'une partie de notre public n'est pas du tout familiarisé avec les outils informatiques et internet", souligne la directrice des mesures pour l'emploi à l'office, Caroll Singarella.

"De plus en plus les recruteurs passent aussi par des démarches digitales", rappelle-t-elle, "et si les personnes restent en dehors de tout ça, elles vont être déconnectées. Le but est donc de pousser progressivement vers le digital les personnes qui ne le maîtrisent pas aujourd'hui. "Cela prendra le temps qu'il faut, mais c'est vraiment l'objectif."

"Soulager le travail des conseillers"

Il ne s'agit pas de supprimer les cours traditionnels ou les rendez-vous avec les conseillers en personnel, qui restent nécessaires.

Mais le travail effectué grâce à la plateforme permettra aux conseillers de pouvoir accompagner les chômeurs de manière plus efficiente, espère le conseiller d'Etat en charge de l'Emploi Mauro Poggia. "Indiscutablement, le fait que l'on puisse rendre un rôle actif à nos demandeurs d'emploi, faire en sorte qu'ils puissent - à leur rythme et à leur domicile - travailler et se préparer, va soulager le travail des conseillers en personnel pour une partie de ces demandeurs d'emploi, et nous le souhaitons."

Cette plateforme est un projet pilote au niveau suisse. Il suivi de près par le secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), qui pourrait le proposer à d'autres cantons si les résultats sont positifs.

Tania Sazpinar/oang

Publié le 14 septembre 2017 - Modifié le 14 septembre 2017