Modifié le 08 juin 2017 à 16:30

Le chantier du CEVA touche au but avec le percement du tunnel de Champel

GE - CEVA: tous les tronçons souterrains sont creusés
GE / CEVA: tous les tronçons souterrains sont creusés 12h45 / 2 min. / le 08 juin 2017
A Genève, le dernier tunnel du CEVA, celui de Champel, est percé. Les dix kilomètres du tracé souterrain de la ligne ferroviaire reliant Cornavin à Annemasse (F) sont désormais excavés. Le 80% du projet global est réalisé.

Long de 1630 mètres, le tunnel de Champel a été creusé pendant trois ans depuis ses deux extrémités, à une profondeur comprise entre 10 et 30 mètres.

Les travaux les plus bruyants sont terminés, a souligné Antoine Da Trindade, directeur du projet CEVA. Il a fallu excaver 177'500 m3 de matériaux. La construction a nécessité 87'000 m3 de béton et 4150 tonnes d'acier, a détaillé le conseiller d'Etat Luc Barthassat, en charge des Transports.

Chantier compliqué

Le premier coup de pioche n'avait été donné qu'en 2013, en raison d'oppositions. La nature du terrain avait obligé à opter pour un rythme de creusement plus lent qu'escompté. Et les travaux avaient été suspendus pendant onze semaines fin 2014 pour sécuriser le chantier.

Initialement prévue pour 2017, la mise en service complète du RER Léman Express, dont fait partie le CEVA, a été repoussée à décembre 2019. Mais de nouvelles oppositions menacent ce délai.

>> Reportage dans le tunnel de Champel, un chantier compliqué

GE: le tunnel de Champel est un des plus importants chantiers du CEVA
Couleurs locales - Publié le 27 décembre 2016

ats/cab

Publié le 08 juin 2017 à 15:56 - Modifié le 08 juin 2017 à 16:30