Modifié

La gestion de l'Office genevois de l'emploi dénoncée par les syndicats

L'office cantonal de l'emploi à Genève. [Gaetan Bally - KEYSTONE]
Les syndicats genevois dénoncent la gestion de l'Office cantonal de l'emploi / Le Journal du matin / 1 min. / le 8 juin 2017
Dans une lettre adressée le 4 mai dernier au Conseil d'Etat genevois, les syndicats dénoncent la méthode de gestion de l'Office cantonal de l'emploi trop axée, selon eux, sur le management privé et la rentabilité.

A Genève, les conseillers en personnel de l'Office cantonal de l'emploi doivent signer une convention individuelle qui chiffre un objectif de chômeur de longue durée à ne pas dépasser.

Une pratique que déplorent les syndicats qui craignent une pression accrue sur les collaborateurs. Pire, disent-ils, cela risque d'instaurer un cercle vicieux qui pousserait les fonctionnaires à s'occuper d'abord des cas simples afin d'atteindre leurs objectifs.

Mauro Poggia réfute

Le conseiller d'Etat en charge de l'Emploi Mauro Poggia rejette ces accusations. Il s'agit simplement, selon lui, de comprendre pourquoi certains conseillers parviennent plus facilement que d'autres à replacer des chômeurs.

Le ministre assure que le but premier est l'amélioration de la méthode et non la sanction des collaborateurs jugés potentiellement moins performants. Il souligne en outre qu'il ne retirera pas ces conventions.

Depuis plusieurs années, des voix au sein de l'Office de l'emploi dénoncent une surcharge de travail. En 2013, une partie du personnel s'était d'ailleurs mise en grève.

Tania Sazpinar/hend

Publié Modifié