Modifié le 24 janvier 2017 à 09:57

Quatre Verts candidats à la candidature pour le Conseil d'Etat genevois

Antonio Hodgers fera office de seule et unique locomotive sur la liste verte pour le Conseil d'Etat.
Les Verts genevois préparent déjà l'élection au Conseil d'Etat Le Journal du matin / 1 min. / le 24 janvier 2017
Quatre Verts aspirent à la candidature pour le Conseil d'Etat genevois. Le délai pour se présenter est désormais passé. Mais hormis le conseiller d'Etat sortant Antonio Hodgers, aucun poids lourd du parti ne s'est annoncé, a appris la RTS.

L’élection au Conseil d’Etat genevois est prévu dans plus d’une année. Mais les Verts s’y préparent déjà.

Le sortant Antonio Hodgers fera office de seule et unique locomotive sur la liste Verte pour le Conseil d'Etat. Le parti devra encore déterminer ces prochaines semaines s'il sera accompagné d'un ou plusieurs candidats sans oublier que les Verts, selon leurs statuts, doivent présenter une liste paritaire.

Candidatures féminines difficiles à trouver

La recherche de candidatures féminines a longtemps été vue comme un problème car les deux députées les plus chevronnées, Emilie Flamand-Lew et Sophie Forster Carbonnier, ont très vite décliné l'offre. La conseillère nationale Lisa Mazzone a un temps été pressentie avant de décliner à son tour.

Ce sont donc la secrétaire générale et députée Delphine Klopfenstein ainsi que la présidente des Verts de la Ville de Genève, Marjorie de Chastonay, qui se lancent dans la course.

Yvan Rochat, actuel conseiller administratif de la ville de Vernier et ancien président du parti, complète la liste. De toute évidence, ce ne sont pas les personnalités les plus connues du parti. C'est une des raisons pour laquelle la formation a pris de l'avance. L'ambition du parti semble donc se limiter à conserver l'actuel siège Vert et, dans un second temps, à faire connaître sa relève.

Tania Sazpinar/lan

Publié le 24 janvier 2017 à 09:49 - Modifié le 24 janvier 2017 à 09:57