Modifié le 03 janvier 2017 à 20:22

La ville de Genève se retrouve vierge de ses affiches publicitaires

Affiches blanches à Genève: une affaire administrative
Affiches blanches à Genève: une affaire administrative 19h30 / 2 min. / le 03 janvier 2017
Genève est entrée dans 2017 avec des panneaux d'affichage vierges de toute publicité. En cause: un changement de concession au 1er janvier qui a permis aux habitants de s'approprier ces espaces blancs.

Depuis le 30 décembre, ces espaces d'affichage vierges sont visibles dans toute la ville. A cette date, la SGA, qui gérait jusque-là l'exploitation des surfaces de la ville, a recouvert de blanc les quelque 3000 panneaux de Genève.

Car la société d'affichage a perdu à la fin de l'année dernière la concession de la municipalité. Elle a cependant fait recours contre cette décision de la ville de confier le mandat à un nouveau concessionnaire, Neo Advertising. En attendant une décision, Neo Advertising se charge à titre provisoire de l'affichage.

Créativité et revendications

Le nouveau mandataire a commencé à poser des affiches mardi. A un rythme de 500 posters par jour, Genève retrouvera tous ses panneaux publicitaires en une semaine.

Entre temps, des Genevois se sont emparés de ces espaces vierges pour exprimer leur créativité, ainsi que des revendications politiques:

Tamara Muncanovic/Cecilia Mendoza

Publié le 03 janvier 2017 à 16:55 - Modifié le 03 janvier 2017 à 20:22