Modifié le 21 juin 2016 à 16:18

Nouveau surcoût annoncé pour le chantier du CEVA à Genève

Des ouvriers travaillant sur le chantier du CEVA.
Nouveau surcoût annoncé pour le chantier du CEVA à Genève Le 12h30 / 1 min. / le 21 juin 2016
Les responsables du projet ferroviaire du CEVA à Genève ont annoncé mardi un surcoût de plus de 50 millions de francs, alors que 60% du chantier est terminé. La date de sa mise en service est maintenue à fin 2019.

Les coûts du chantier de future liaison ferroviaire entre Genève et Annemasse, en France voisine, s'élèvent désormais à 1,618 milliard de francs, soit 51 millions de plus que le budget de base établi en 2008, ont expliqué les responsables, lors du bilan trimestriel du projet.

Ce surcoût, qui représente 3% du coût total, sera réparti entre la Confédération (35,4 millions) et le canton de Genève (15,6 millions). A noter qu'en mars dernier, des charges supplémentaires de huit millions de francs avaient déjà été annoncées.

Imprévus et architecture

Les raisons restent les mêmes qu'annoncées auparavant: l'accident survenu en 2014 dans le cadre du percement du tunnel de Champel, qui a nécessité un arrêt des travaux durant cinq mois et un renforcement des mesures de sécurité.

D'autre part, le concept architectural, mis au point par Jean Nouvel, s'est avéré plus cher que prévu.

Nouveau dépassement de charges possibles

L'éventualité d'un nouveau dépassement de coûts ne peut pas être totalement écartée, a expliqué le directeur du projet CEVA qui se dit pourtant confiant.

Face à l'ampleur des travaux, ces dépassements restent maîtrisés selon lui, d'autant plus que les travaux de gros-oeuvre seront bientôt terminés. La mise en service reste donc prévue pour fin 2019.

Tania Sazpinar/hend

Publié le 21 juin 2016 à 14:55 - Modifié le 21 juin 2016 à 16:18