Modifié le 03 mai 2016

Eric Stauffer dénonce les "petits comploteurs" de l'aile gauche du MCG

Le MCG Eric Stauffer.
Eric Stauffer réagit à sa non-élection à la présidence du MCG à Genève Forum / 9 min. / le 30 avril 2016
Au lendemain de sa non-élection à la présidence du parti et de l'annonce de son retrait de la politique, le cofondateur du Mouvement citoyens genevois (MCG) a exclu de créer un nouveau parti dans une interview à la RTS.

Eric Stauffer, battu par Ana Roch vendredi soir lors de l'assemblée des délégués du MCG, a dénoncé samedi dans Forum un "putsch" contre lui. La nouvelle présidente, selon lui, est le faire-valoir d'"une aile très à gauche du parti".

>> Lire aussi: Désavoué par le MCG, son fondateur Eric Stauffer se retire de la politique

Il explique avoir brigué la présidence car il percevait aujourd'hui un "danger vital" pour le parti qu'il a cofondé avec Georges Letellier, sous le slogan "ni gauche, ni droite".

Lorsque j'ai remis les clés du parti à Roger Golay (...), le MCG était une machine à gagner

Eric Stauffer

"Cette alchimie - de se distancer autant de la gauche que de la droite - est très difficile à tenir dans la longueur. J'ai réussi cette mission", se targue Eric Stauffer.

Les "petits comploteurs"

"Lorsque j'ai remis les clés du MCG à Roger Golay, je lui ai remis une maison propre, des élus en ordre de marche. Et le MCG était une machine à gagner", poursuit-il, précisant que le groupe MCG a aujourd'hui "viré sur une gauche extrémiste".

Ce parti est en déliquescence

Eric Stauffer, cofondateur du MCG

Eric Stauffer s'en prend aux "petits comploteurs" qui lui ont barré la route d'un retour à la tête du MCG. Il cite notamment "Daniel Sormanni, ancien député socialiste" et "Sandro Pistis, représentant des syndicats de la fonction publique".

Le politicien genevois se montre très dur avec le parti. "Plus personne au MCG n'écrit des textes. Dans les communes, il y a même des conseillers municipaux qui ne vont plus aux séances. Ce parti est en déliquescence", affirme Eric Stauffer. Et de conclure: "Refaire un parti, c'est absolument hors de question."

>> Le sujet dans le 19h30:

GE: Eric Stauffer, fondateur du MCG, quitte la politique
19h30 - Publié le 30 avril 2016

dk

Publié le 30 avril 2016 - Modifié le 03 mai 2016