Modifié

Qui? Quoi? Combien? Les plus grosses ventes immobilières de Genève

Près de 3600 transactions immobilières ont été réalisées dans le canton de Genève en 2015, avec une vente record à 535 millions de francs. Les échanges de biens en PPE, quant à eux, ne cessent de croître.

Plus d'un demi-milliard de francs. C'est la somme déboursée par Swiss Life pour racheter à UBS son immeuble de la rue du Rhône, selon les données du registre foncier de l'Etat de Genève. Loin derrière ce chiffre astronomique, un bâtiment presque voisin a été vendu pour 124 millions, tandis qu'un autre, situé rue de l'Ecole-de-Chimie, s'est échangé pour près de 60 millions.

>> Les cinq premières ventes d'immeubles et d'usines en images:

Une propriété valant 62 millions de francs à Cologny

Paradis des personnes fortunées, Cologny abrite les biens résidentiels les plus chers. Trois des plus importantes transactions résidentielles ont eu lieu dans la petite commune du bord du Léman l'an dernier. La vente d'une propriété y a même atteint 62 millions de francs.

>> Les cinq premières ventes de biens résidentiels en images:

Les rives du lac convoitées par les super riches

Outre Cologny, les deux autres villas les plus chères sont situées sur les rives du lac, à Pregny-Chambésy et à Céligny. Le centre-ville de Genève abrite lui toutes les plus grosses transactions d'immeubles. Une usine a en outre été vendue pour 58 millions de francs à Meyrin.

>> Les principales ventes immobilières du canton de Genève en 2015

Les cinq ventes d'immeubles et d'usines les plus importantes, de même que les cinq plus grandes transactions résidentielles sont représentées. Passez la souris sur la carte pour obtenir des informations.

Le marché de la PPE ne cesse de croître

Un secteur n'a cessé de croître au cours des trois dernières années: la propriété par étages (PPE). C'est particulièrement le cas pour les objets de milieu de gamme, dont la valeur oscille entre 500'000 et 3 millions de francs.

"Le marché de la PPE répond à un réel besoin. Si les conditions d'octroi des prêts deviennent plus difficiles, les ventes n'arrivent toujours pas à satisfaire la demande, confirme Bertrand Reich, président de la Chambre genevoise immobilière. Même le haut de gamme trouve preneur." L'avocat émet toutefois un bémol pour les objets situés hors zone urbaine, qui s'écoulent plus lentement.

Sur ce segment, le nombre de ventes a augmenté drastiquement, passant de 691 à 1075 entre 2013 et 2015 (+55%). La valeur totale de biens échangés progresse elle aussi largement: de 819 millions à plus de 1,2 milliard (+47%) en l'espace de trois ans.

Kevin Gertsch

Publié Modifié

Les donations et les héritages exclus de l'analyse

Cette analyse se base sur l'ensemble des transactions immobilières enregistrées par le registre foncier de l'Etat de Genève. Tant pour les ventes les plus importantes que pour la PPE, les donations et les héritages n'ont pas été pris en compte. Il en va de même pour les ventes en lots.