Modifié

L'exposition Léman 2030 présente la nouvelle gare Cornavin à Genève

GE: une exposition de la gare de Cornavin traite des grands chantiers pour désengorger les routes [RTS]
GE: une exposition de la gare de Cornavin traite des grands chantiers pour désengorger les routes / 19h30 / 2 min. / le 11 avril 2016
L'exposition Léman 2030 a été inaugurée lundi dans le hall central de la gare Cornavin. Cette exposition offre une vue d'ensemble de l'augmentation de l'offre ferroviaire d'ici 2030.

L'exposition, qui dure jusqu'au 20 avril, permet également de découvrir le projet d'extension de la gare en souterrain. Ce projet est indispensable pour réaliser le développement ferroviaire du futur, avec un trafic passagers qui devrait doubler pour atteindre 100'000 voyageurs par jour dans le bassin lémanique d'ici 2030.

Le trafic passagers a déjà doublé entre 2000 et 2010 entre Genève et Lausanne et devrait être encore deux fois plus important d'ici 15 ans. Cette augmentation suppose d'agrandir la gare Cornavin, car avec le développement de la mobilité dans l'ensemble de la région, Cornavin est devenu un véritable noeud ferroviaire.

Trois gares

A l'offre actuelle viendront en effet s'ajouter le CEVA (le RER entre Cornavin et Annemasse) et son extension le Léman Express qui permettra des cadences au quart quart d'heure jusqu'à Coppet. Donc, 3 gares, TGV,  Intercity et CEVA, au lieu d'une seule actuellement.

Cette extension de l'offre est une réponse au dynamisme de la région et permettra au bassin lémanique de rattraper son retard par rapport aux grandes agglomérations alémaniques.

Quels crédits?

Maintenant que la Convention est signée entre la Confédération, le canton, la Ville et les CFF pour construire en souterrain, les Parlements respectifs doivent encore approuver les crédits qui se montent à un peu plus de 400 millions pour le canton et un peu plus de 100 millions pour la Ville.

C'est la dernière pierre d'achoppement possible avant les travaux. Ces crédits ne seront en principe pas contestés mais ils doivent être votés avant la fin de l'année.

Sylvie Belzer/lan

Publié Modifié