Modifié

Le canton de Genève met la priorité économique sur l'innovation et l'industrie

Pierre Maudet compte sur le Campus Biotech pour stimuler l'innovation. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Innovation et industrie prioritaires dans la stratégie économique genevoise / Le 12h30 / 1 min. / le 26 janvier 2016
Le canton de Genève se fixe dix objectifs prioritaires pour son développement économique. Il veut mettre l'accent particulièrement sur l'innovation et la revalorisation de l'industrie.

Cinq mois après avoir présenté une nouvelle stratégie économique pour le canton, le ministre en charge de l'Economie Pierre Maudet a présenté mardi dix objectifs considérés désormais comme prioritaires parmi les 33 listés à l'époque.

En tête de liste figure l'innovation. Genève doit devenir un centre d'excellence en la matière, estime le conseiller d'Etat, tant dans la sécurité informatique que dans les sciences de la vie. Pour cela notamment, le Campus Biotech, situé dans l'ancien bâtiment de Merck Serono, doit devenir un lieu de rassemblement des compétences pour créer un véritable écosystème favorable à l'éclosion de startups.

Meilleure image du tissu industriel

La revalorisation de l'industrie fait aussi partie des objectifs: une campagne sera lancée dans les prochains mois pour donner une image positive du tissu industriel genevois et pour attirer les jeunes dans cette filière en manque de relève.

Pierre Maudet veut aussi agir pour une meilleure compréhension, par la population genevoise, du secteur du négoce de matières premières - un secteur majeur qui représente 15% du PIB du canton.

Le ministre de l'Economie n'a en revanche pas abordé mardi la question de la fiscalité des entreprises, à un mois d'une votation cantonale sur le sujet (IN 150) et à l'aube de la troisième réforme des entreprises (RIE III). Le secteur reste pour l'instant sans réponses précises.

Le canton se donne deux ans pour piloter l'ensemble de ces objectifs.

Tania Sazpinar/oang

Publié Modifié