Modifié

Après un week-end calme, Genève maintient un niveau de vigilance élevé

Le niveau d'alerte 3 correspond surtout à une augmentation de la présence policière en ville. [Keystone]
Le niveau d'alerte 3 correspond surtout à une augmentation de la présence policière en ville. [Keystone]
Le Département de la sécurité et de l'économie a annoncé lundi le maintien d'un niveau de vigilance renforcé à Genève. La menace est toujours considérée comme réelle, selon un communiqué du canton.

Les autorités cantonales estiment notamment que les doutes générés par les signalements de la semaine passée n'ont pas pu être levés. C'est pourquoi le dispositif mis en place jeudi matin restera actif.

>> Lire: La police renforce la sécurité autour du cortège de l'Escalade à Genève

Le niveau d'alerte avait été élevé de 2 à 3 sur une échelle de 5 à Genève après que des autorités étrangères ont alerté la Confédération de la "possible présence d'une cellule terroriste liée au groupe Etat islamique" dans la région. Quatre individus suspects sont depuis recherchés.

Rien de neuf sur l'enquête

Un véhicule immatriculé en Belgique avait par ailleurs passé trois heures sur le territoire suisse mardi 8 décembre. Un de ses deux occupants, dont l'identité a été contrôlée par les douaniers français, pourrait être une connaissance du terroriste en fuite depuis les attentats de Paris le 13 novembre, Salah Abdeslam.

Aucune nouvelle information n'a été communiquée sur ce véhicule suspect ni sur l'enquête liée à l'interpellation de deux Syriens route de Thonon vendredi. Des traces d'explosifs avaient été retrouvées dans leur véhicule.

Les fausses alertes à la bombe se sont multipliées ces derniers jours au bout du lac, à l'aéroport international notamment, alors que la surveillance a été renforcée à proximité des lieux sensibles tels que les gares, le Palais des Nations (qui héberge le siège européen de l'ONU) et les lieux de culte israélite.

jgal

Publié Modifié

Une application pour informer la population

Le canton de Genève rappelle qu'il se livre à une appréciation régulière de la situation et s'engage à fournir toutes les informations utiles à la population par le biais de l'application "Votre police", téléchargeable gratuitement sur les smartphones.

Dimanche, le chef du Département de la sécurité, Pierre Maudet, indiquait vouloir maintenir un niveau de vigilance élevé jusqu'aux Fêtes de fin d'année en raison de la forte affluence au centre-ville à cette période.