Modifié le 12 décembre 2015 à 21:16

De nombreux fusils d'assaut saisis dans une perquisition à Genève

Menace terroriste: le procureur général genevois a tenu une conférence de presse
Le procureur général genevois a fait le point devant la presse 19h30 / 2 min. / le 12 décembre 2015
Alors que Genève reste en alerte, le procureur général genevois Olivier Jornot a indiqué avoir saisi jeudi "un arsenal impressionnant" composé de nombreux fusils d'assaut. Cette saisie n'est toutefois pas liée à l'arrestation des deux Syriens.

Selon Olivier Jornot, la personne qui possédait cet "arsenal invraisemblable" était adepte du survivalisme. Des fusils d'assaut kalachnikov et M16, un fusil à pompe, une mitraillette, deux armes de poing, une hache et plusieurs dizaines de mousquets ont été saisis.

De nationalité suisse et établie à Genève, elle serait "radicalisée" et proche de l'extrême-droite, un drapeau du IIIe Reich ayant notamment été découvert dans son domicile.

Le procureur général a précisé que cette perquisition n'a pas de lien avec la menace terroriste actuelle.

Enquête sur deux Syriens

Olivier Jornot a par ailleurs confirmé samedi avoir remis au Ministère public de la Confédération (MPC) une enquête dirigée contre deux personnes d’origine syrienne pour "soupçons de fabriquer, dissimuler et transporter des explosifs ou des gaz toxiques" et violations de la loi interdisant les groupes Al-Qaïda et Etat islamique, ajoute le communiqué du MPC.

Le procureur genevois précise qu'aucun signe de gaz n'a été décelé, cette mention faisant partie de l'article de loi idoine.

Les deux hommes, qui ont présenté de vrais passeports syriens, ont été arrêtés vendredi et vont être remis aux autorités fédérales. Des traces d'explosifs avaient été retrouvées dans leur véhicule. Ils démentent toute culpabilité, indiquant avoir récemment acheté la voiture en question.

Le MPC dit travailler en étroite collaboration avec l’Office fédéral de la police fedpol et la police cantonale genevoise, à la suite de l'alerte lancée jeudi à cause d'une menace djihadiste considérée comme précise.

>> L'interview d'Olivier Jornot:

Menace terroriste: interview d’Olivier Jornot, procureur général de la République de Genève
19h30 - Publié le 12 décembre 2015
 

Aucune information sur les quatre homme recherchés

Aucune nouvelle information n'a en revanche été donnée sur les quatre individus qui sont recherchés depuis mercredi. Les deux Syriens arrêtés n'ont pas de lien avec ces quatre hommes, a indiqué Olivier Jornot.

Une camionnette immatriculée en Belgique est entrée en Suisse mardi avec deux hommes à bord via la douane de la Cure (VD) et elle est restée durant trois heures sur le territoire helvétique.

Le chef de la police judiciaire genevoise a précisé que le passage de cette camionnette et l'enquête qui le concerne relevaient du Ministère public de la Confédération.

"Les arrestations vont se multiplier"

Olivier Jornot a précisé que les arrestations allaient se multiplier ces prochains jours, sans que cela ne signifie toutefois qu'il s'agisse à chaque fois d'un "terroriste international".

Les services de police vérifient chaque information de la population, a expliqué le procureur général, ce qui va inévitablement faire augmenter le nombre d'arrestations.

>> La police genevoise maintient son niveau de surveillance:

La police genevoise maintient son niveau de surveillance
L'actu en vidéo - Publié le 12 décembre 2015

boi/mac

Publié le 12 décembre 2015 à 11:39 - Modifié le 12 décembre 2015 à 21:16

La police maintient sa vigilance

La police genevoise a elle annoncé que le niveau de vigilance restait inchangé dans la région: "Plus de policiers présents, un équipement plus important, des contrôles de véhicules et de personnes en augmentation", affirme-t-elle.

Les autorités ont toutefois décidé de maintenir les diverses animations historiques prévues ce week-end en vieille-ville de Genève dans le cadre des festivités de l'Escalade avec notamment les tirs de canon samedi après-midi. Le grand défilé de dimanche est également maintenu.