Modifié le 30 novembre 2015 à 12:57

Genève réorganise son dispositif d'accueil hivernal des sans-abri

D'ici quelques jours, les deux principaux abris de la protection civile ouverts aux sans-abri pour l'hiver auront atteint leur pleine capacité d'accueil.
Genève réorganise son dispositif d'accueil hivernal des sans-abri Le Journal du matin / 1 min. / le 30 novembre 2015
Quelques semaines après son ouverture, le dispositif d'accueil hivernal des sans-abri est amélioré à Genève, a appris la RTS. Par ailleurs, un centre pour nécessiteux s'apprête à ouvrir ses portes à Renens (VD).

La réorganisation mise en place par la Ville de Genève va permettre de créer des places supplémentaires et de recevoir les familles et les enfants dans de meilleures conditions.

35 nouvelles places d'ici janvier

D'ici quelques jours, les deux principaux abris de la protection civile ouverts aux sans-abri, qui comptent 100 places chacun, auront en effet atteint leur pleine capacité d'accueil. Ces 200 lits correspondent au dispositif proposé ces dernières années mais cette capacité sera augmentée cet hiver avec 35 nouvelles places qui seront mises à disposition dans l'abri de Richemont d'ici janvier.

Le lieu appartient à la Ville, mais l'accueil sera entièrement géré et financé par l'Armée du Salut, grâce à un partenariat. "Nous avons confiance dans ce partenaire, puisqu'il a cette expertise en matière de dispositif d'hébergement d'urgence", explique la magistrate chargée du social Esther Alder.

Préserver des espaces pour les enfants

Les 35 places de l'abri de Richemont seront réservées aux familles. "Les abris (…), ce n'est pas un univers pour qu'un enfant s'épanouisse", note Esther Alder. "Nous pensons qu'il est très important de préserver des espaces pour les enfants, nous séparons toujours les familles (…).C'est une proposition qui complètera notre dispositif".

Jusqu'ici, une dizaine d'enfants - dont trois bébés - ont déjà été hébergés. Pour la première fois également cette année, à la demande de la Ville, un suivi de ces enfants sera effectué par le Service cantonal de protection des mineurs.

Mathieu Cupelin/oang

Publié le 30 novembre 2015 à 09:07 - Modifié le 30 novembre 2015 à 12:57

Nouveau centre à Renens (VD)

A Renens, la fondation Mère Sofia et l’église catholique du canton de Vaud ouvrent un nouveau lieu d’accueil pour les nécessiteux. A l’approche de l’hiver, cette structure autofinancée permettra aux plus démunis de trouver un endroit pour se restaurer et passer la nuit.

Ce projet pilote est primordial, selon Ada Marra, présidente de la Fondation Mère Sofia: "D’après les chiffres de la ville de Lausanne, il y a entre 150 et 170 personnes qui dorment chaque soir dans la rue. Il nous a semblé essentiel d’apporter notre grain de solidarité dans la problématique de l’accueil de nuit", a-t-elle dit sur les ondes de la RTS lundi.

>> Ecoutez le son ci-contre