Publié

Une imprimerie fait faillite à Genève et licencie 30 personnes

SRO-Kundig avait employé jusqu'à 70 personnes il y a dix ans, avant de réduire progressivement ses effectifs. [maps.google.com]
SRO-Kundig avait employé jusqu'à 70 personnes il y a dix ans, avant de réduire progressivement ses effectifs. [maps.google.com]
L'imprimerie SRO-Kundig, employant une trentaine de personnes à Versoix (GE), a fermé ses portes. Les travailleurs ont été licenciés jeudi avec effet immédiat.

"On constate un délitement complet des structures dans les arts graphiques", a déclaré vendredi le secrétaire syndical en charge des arts graphiques chez syndicom Alexis Patino, confirmant une information de L'Agefi.

La faillite de SRO-Kundig, une entreprise familiale fondée en 1832, a été annoncée brutalement jeudi aux employés. Les machines ont été arrêtées sur les coups de midi et les travaux en cours suspendus.

Selon syndicom, la direction s'est engagée à payer les salaires pendant trois mois. Une assemblée générale du personnel est prévue mardi.

Jusqu'à 70 employés

SRO-Kundig avait employé jusqu'à 70 personnes il y a dix ans, avant de réduire progressivement ses effectifs. Selon Stéphanie Vonlanthen, directrice générale et actionnaire majoritaire, l'abandon du taux plancher en janvier a provoqué la perte de clients importants et il manquait 1,5 million de francs pour maintenir les activités.

SRO-Kundig était la deuxième plus grande imprimerie dans le canton de Genève.

ats/fisf

Publié

Secteur sinistré

Dans le canton de Genève, il ne reste dans la branche des arts graphiques qu'Atar, à Satigny, fondée en 1896, qui emploie environ 80 personnes, outre quelques petites structures. "On perd un savoir-faire, c'est aussi une question politique", a affirmé Alexis Patino.

Les pertes d'emplois s'étendent à d'autres cantons de Suisse romande, a-t-il indiqué. Ainsi, M+S reliure à Yvonand (VD) a annoncé jeudi le licenciement collectif d'une dizaine de personnes. Cette entreprise de 40 personnes avait récupéré dix employés des IRL plus, qui a fermé en juillet à Renens (VD).