Modifié le 20 septembre 2015 à 16:50

Le festival sur le réchauffement climatique Alternatiba bat son plein à Genève

Alternatiba prend ses quartiers à Genève ce week-end.
Alternatiba prend ses quartiers à Genève ce week-end. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Le festival Alternatiba, qui vise à trouver des solutions locales pour lutter contre le changement climatique, a ouvert ses portes samedi à Genève, pour deux jours, en présence de 250 associations.

L'initiative est née il y a deux ans en France et a depuis essaimé dans une centaine de villes. A Genève, des conférences, des ateliers ainsi que diverses animations se dérouleront ce week-end dans plusieurs endroits de la ville, tels que la Maison des associations, le cinéma Cinélux ou l'Université de Genève.

Alternative à la conférence de Paris

Pour Maxime Combe, également membre du mouvement altermondialiste Attac, ce festival constitue une alternative à la conférence sur le climat qui se tiendra en décembre à Paris.

"Les propositions des gouvernements tant en termes de réductions de gaz à effet de serre que de financement ne sont pas à la hauteur des enjeux du dérèglement climatique. Là où il faudrait limiter le réchauffement à 1,5 ou 2 degrés, leurs propositions conduisent à un réchauffement supérieur à 3 degrés pour la fin du siècle", a-t-il dit samedi au 12h45 de la RTS:

Le festival Alternatiba cherche à lutter contre le changement climatique
12h45 - Publié le 19 septembre 2015

hend

Publié le 19 septembre 2015 à 16:43 - Modifié le 20 septembre 2015 à 16:50

Le festival suivi sur Twitter