Modifié

Des jeunes se mobilisent pour dénoncer les stages non rémunérés

Une cinquantaine de stagiaires et étudiants étaient rassemblés devant l'ONU pour protester contre la politique des stages non rémunérés. [Martial Trezzini - Keystone]
Une cinquantaine de stagiaires et étudiants étaient rassemblés devant l'ONU pour protester contre la politique des stages non rémunérés. [Martial Trezzini - Keystone]
Une cinquantaine de jeunes se sont rassemblés samedi devant l'ONU à Genève pour dénoncer les stages non rémunérés proposés par la plupart des organisations internationales.

Les manifestants réunis à l'initiative du mouvement "Pay Your Interns" ont brandi leur slogan devant les grilles du Palais des Nations Unies: "Unpaid is Unfair". Ce rassemblement était organisé à l'occasion de la journée internationale des stagiaires.

Situation discriminatoire

"A Genève, selon une enquête réalisée en 2013, 67% des stagiaires ne sont pas payés", a relevé Matteo De Simone, membre de Pay Your Interns.

Cette situation est discriminatoire, car seuls les étudiants qui bénéficient d'un soutien financier familial ou d'une bourse peuvent les accepter, déplore-t-il.

Sans compter que le travail des stagiaires n'est pas estimé à sa juste valeur. "L'ONU doit montrer l'exemple et payer ses stagiaires", insiste le mouvement qui met aussi l'accent sur l'aspect formateur d'un stage souvent négligé par l'employeur.

>>Revoir le reportage de Temps Présent qui avait enquêté sur le sujet:

Stagiaires, les nouveaux esclaves [RTS]
Stagiaires, les nouveaux esclaves / Temps présent / 27 min. / le 26 février 2015
Publié Modifié