Modifié

Affaire Adeline: "Je m'en voudrai toute ma vie de ne pas avoir demandé plus"

Interview Plateau [RTS]
Entretien avec le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet / Mise au point / 5 min. / le 21 juin 2015
Invité de Mise au Point dimanche sur la RTS, Pierre Maudet, chef du Département de la sécurité du canton de Genève, est revenu sur les critiques adressées au Conseil d'Etat après l'affaire Adeline.

Le conseiller d'Etat réagissait à un reportage pointant les conclusions d'un nouveau rapport sur l'affaire Adeline, sociothérapeute assassinée par un détenu de La Pâquerette lors d'une sortie en 2013.

Le rapport blanchit la directrice du service d'application des peines (SAPEM), contrairement  à un précédent, qui lui reprochait d'avoir sous-estimé la dangerosité du meurtrier.

"L'essentiel est que ça ne se reproduise plus"

La directrice dit qu'elle travaillait seule, sans en référer au conseiller d'Etat, ce que Pierre Maudet admet, tout en invoquant la "délégation de confiance" indispensable dans sa fonction.

S'il rejette les accusations de lenteur et de manque de prise de décision dans son Département, Pierre Maudet affirme que "l'essentiel est que ça ne se reproduise plus" et ajoute qu'il "s'en voudra toute sa vie" de ne pas en avoir demandé davantage lors de l'évaluation des dangers que présentait le détenu de La Pâquerette

Retour sur l'affaire Adeline dans MAP du 21 juin:

L'affaire Adeline [RTS]
L'affaire Adeline / Mise au point / 13 min. / le 21 juin 2015

pym

Publié Modifié