Modifié le 16 mars 2015 à 13:37

Une église genevoise a été victime de vandalisme

La commune de Pregny-Chambésy est équipée de caméras-surveillance, mais aucune n'est disposée dans l'église pour des raisons d'intimité.
La commune de Pregny-Chambésy est équipée de caméras-surveillance, mais aucune n'est disposée dans l'église pour des raisons d'intimité. [ - google map]
Des représentation de Jésus et de la vierge ont été abîmées et des objets ont été volés à l'église de Pregny-Chambésy, a annoncé lundi la Tribune de Genève. La paroisse a porté plainte.

Plusieurs sculptures ont fait l'objet de vandalisme le 5 mars dernier dans l'église Sainte-Pétronille de Pregny-Chambésy, qui est ouverte aux fidèles durant la journée. La sculpture de Jésus a perdu son menton et une partie de son cou, ainsi que son index.

Un bas relief représentant le Père et son fils présente également des traces de coups au niveau des visages. La statue de la Vierge n'a elle pas été abîmée, mais sa couronne et sa croix ont disparu.

Un suspect

Ces actes de vandalisme, dénoncés par la paroisse auprès de la police, "ressemblent étrangement à ceux du déséquilibré" de 28 ans originaire du Bangladesh qui a été arrêté vendredi dernier pour des déprédations, estime la Tribune de Genève.

Cet homme, déjà plusieurs fois arrêté, serait mû par des convictions "de type antéchrist". Il aurait expliqué s'adonner chaque jour à la destruction de monuments, guidé par "une petite voix". Il avait aussi endommagé une toile dans un musée.

bri

Publié le 16 mars 2015 à 11:43 - Modifié le 16 mars 2015 à 13:37

L'église de Ste-Pétronille à Pregny