Modifié

Un Genevois aurait été inculpé à Monaco pour avoir surfacturé des oeuvres

Le Genevois avait été arrêté mercredi dans la principauté. [Steffen Schmidt - Keystone]
Le Genevois avait été arrêté mercredi dans la principauté. [Steffen Schmidt - Keystone]
Le patron genevois spécialisé dans les services pour oeuvres d'art, placé en garde à vue à Monaco, aurait été inculpé samedi pour "escroqueries" à l'encontre d'un milliardaire russe.

Le patron aurait aussi été mis en examen pour "complicité de blanchiment", selon une source proche du dossier. Les deux inculpations concernent des actions menées à l'encontre de Dmitry Rybolovlev, milliardaire russe et président du club de football de l'AS Monaco.

Le Genevois aurait vendu des dizaines de tableaux de maîtres (Picasso, Modigliani, Gauguin, Degas notamment) à la famille Rybolovlev à des prix possiblement exagérés ou avec de faux documents, selon le procureur de Monaco Jean-Pierre Dreno.

Caution fixée à 10 millions d'euros

Selon un connaisseur du dossier, cet intermédiaire aurait vendu les tableaux plus chers que ce qui était prévu par le vendeur, avant d'empocher la différence.

Arrêté mercredi avec deux autres Suisses, l'individu a été placé sous contrôle judiciaire et doit verser une caution de 10 millions d'euros.

>> Ecouter:

Le Genevois arrêté est l'actionnaire majoritaire des Ports francs de Genève. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
Un Genevois soupçonné d'escroquerie arrêté à Monaco / Audio de l'info / 1 min. / le 27 février 2015

afp/bri

Publié Modifié

Une complice

Le PDG aurait eu une complice, une amie russophone des Rybolovlev.

Soupçonnée d'avoir perçu des commissions secrètes, cette résidente suisse de la Principauté aurait été mise en examen pour "blanchiment" et placée sous contrôle judiciaire sans versement de caution.