Publié le 22 janvier 2015 à 17:07

Les députés bernois s'engagent résolument en faveur du bilinguisme

Classe de 5e primaire à Büron (LU).
L'école primaire doit continuer à enseigner deux langues nationales, selon les députés bernois. [Céline Fontannaz - ]
Le Grand Conseil bernois a adopté jeudi, sous les applaudissements, une motion en faveur de l'enseignement du français au primaire dans toute la Suisse, menacé dans plusieurs cantons alémaniques.

Le Grand Conseil bernois a manifesté jeudi son attachement au bilinguisme. Il a adopté sous les applaudissements une motion en faveur du maintien de l'enseignement du français à l'école primaire en Suisse alémanique. Comme la motion n'était pas contestée, il n'y a pas eu de vote.

Compromis linguistique menacé

Le texte déposé par la commission de la formation du Grand Conseil charge le gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour qu'une deuxième langue nationale soit enseignée au primaire dans toute la Suisse. Plusieurs cantons de Suisse alémanique ont remis en question ce compromis linguistique.

Le canton de Berne, en tant que pont entre la Suisse romande et la Suisse alémanique, se doit de donner un signal clair en faveur du bilinguisme, ont estimé les députés. Le gouvernement bernois avait aussi recommandé l'adoption de ce texte.

ats/dk

Publié le 22 janvier 2015 à 17:07