Modifié le 18 novembre 2014 à 20:19

Genève va élargir l'offre de places pour deux-roues motorisés

Au total, 350 nouvelles places vont déjà être créées cette année.
Plan genevois pour le stationnement des deux-roues motorisés Le 12h30 / 1 min. / le 18 novembre 2014
Genève annonce mardi de nouvelles mesures pour augmenter le nombre de places de stationnement dédiées aux scooters et motos. Un plan d'action sur quatre ans va être lancé.

Le ministre genevois des transports Luc Barthassat annonce un plan d'action, ces quatre prochaines années, pour améliorer le stationnement des scooters et des motos. L'objectif est d'augmenter l'offre pour faire face à l'essor des deux-roues motorisés.

Au total, 350 nouvelles places vont déjà être créées cette année et cet effort va se poursuivre jusqu'en 2018. Elles seront largement concentrées dans le centre-ville où la pénurie est la plus sévère.

Actuellement, un motard sur trois laisse son engin en dehors des cases existantes, un phénomène qui s'explique par l'explosion du nombre d'immatriculations de scooters et motos: plus 40% depuis 2001.

Encourager aussi le stationnement payant

Il s'agit de créer de nouvelles places sur des espaces délaissés de la voirie, mais il est également envisagé d'encourager le stationnement payant dans les parkings souterrains. Pas question pour l'instant, en revanche, d'installer des parcmètres pour les deux-roues garés en surface.

Il n'y a pas non plus de mesures concrètes prévues en l'état en faveur des places de stationnement pour les vélos.

Jordan Davis/oang

Publié le 18 novembre 2014 à 12:28 - Modifié le 18 novembre 2014 à 20:19