Modifié le 27 février 2014

Perquisition et interpellations à l'Office des poursuites genevois

L'entrée de l'Office des poursuites à Genève.
L'entrée de l'Office des poursuites à Genève. [Google Street View - ]
L'Office des poursuites genevois a été perquisitionné lundi, affirme Le Matin. Deux huissiers sont sous enquête, soupçonnés de violation du secret de fonction et de gestion déloyale des intérêts publics.

Une perquisition a eu lieu lundi à l'Office des poursuites du canton de Genève, indique jeudi après-midi Le Matin. Une enquête vise deux huissiers qui sont soupçonnés de corruption passive, violation du secret de fonction et gestion déloyale des intérêts publics. Ils ont été interpellés.

Contacté par la RTS, le chargé de communication de la justice genevoise Henri Della Casa a confirmé qu'une enquête est en cours, sans donner plus de détails.

Les deux personnes interpellées ont été suspendues dans l'attente que la justice établisse les faits, a précisé à l'ats Roland Godel, porte-parole du Département des finances.

Selon les informations du Matin, deux détectives auraient aussi été arrêtés pour avoir bénéficié d'informations fournies par les huissiers.

vtom

Publié le 27 février 2014 - Modifié le 27 février 2014