Publié le 15 novembre 2013 à 10:57

Salaire minimum de 4000 francs d'ici 2018 dans la vente au détail à Genève

La nouvelle CCT permet de combler un vide conventionnel qui durait depuis le début de l'année.
La nouvelle CCT permet de combler un vide conventionnel qui durait depuis le début de l'année. [Christian Beutler - ]
Le personnel de la vente au détail à Genève verra son salaire minimum augmenter à 4000 francs d'ici 2018 après la signature d'une nouvelle convention collective de travail.

Les partenaires sociaux ont signé une convention collective de travail (CCT) pour le personnel de la vente au détail à Genève, a indiqué vendredi le syndicat Unia dans un communiqué. Les salaires minimaux des 17'000 employés concernés augmenteront progressivement pour atteindre près de 4000 francs en 2018.

"Cette CCT permet de fixer des salaires 'planchers' (...) et de planifier une l’évolution de ces salaires pour les années à venir", a déclaré Joël Varone, secrétaire syndical d’Unia Genève.

Dérogation pour les jours fériés

Cet accord permet au canton d'octroyer une dérogation autorisant l'ouverture des commerces le 31 décembre prochain, relève le Département des affaires régionales, de l'économie et de la santé (DARES). Ce jour est un férié officiel à Genève.

Cette nouvelle CCT cantonale est pour l'instant unique en Suisse, relève Unia. Mais Neuchâtel pourrait prochainement faire le pas si la population accepte la modification des horaires soumise en votation le 24 novembre.

ats/gchi

Publié le 15 novembre 2013 à 10:57

Vide conventionnel depuis 2013

Un vide conventionnel prévalait à Genève depuis le début de 2013.

Les négociations entre les partenaires sociaux ont été menées sous l'égide du DARES qui se réjouit de leur aboutissement.

La signature de cette CCT met un terme au conflit qui durait depuis fin 2010 entre les partenaires sociaux, relève le DARES.