Modifié

Les SIG genevois et Ennova vont cesser toute collaboration

Le logo des Services industriels de Genève, les SIG. [Martial Trezzini - Keystone.]
Les SIG et Ennova se séparent / Le 12h30 / 1 min. / le 29 octobre 2013
Un accord a été trouvé entre les SIG genevois et la société Ennova pour mettre fin à leur collaboration. Les engagements financiers des premiers avaient suscité la polémique.

Les Services industriels genevois (SIG) vont rompre à l'amiable les contrats qui les lient à la société Ennova dans le développement de l'énergie éolienne. Les investissements jugés "hasardeux" des SIG, pour un total de 46 millions de francs,  avaient entraîné la démission de leur directeur. L'accord doit encore recevoir l'aval du conseil d'administration des SIG jeudi.

En cas de feu vert, le divorce sera effectif au 31 décembre - sous réserve de la réalisation de certaines conditions qui doivent rester confidentielles.

Francesca Argiroffo/oang

Publié Modifié

Epilogue d'une affaire douloureuse

Les dirigeants et actionnaires actuels d'Ennova rachèteront l'intégralité des actions ainsi que des participations des SIG dans les projets développés.

Reste à savoir quel prix Ennova paiera pour les 20% de son capital détenus par les SIG.

Personne ne souhaite pour l'heure apporter plus de précisions, d'un côté comme de l'autre.