Modifié le 10 mars 2013

Le PS genevois lance quatre candidats dans la course au Conseil d'Etat

Candidats PS à l'élelction du Conseil d'Etat genevois
Cette option a été choisie à 5 voix près. [Salvatore Di Nolfi - ]
Le parti socialiste genevois a décidé de présenter quatre candidats pour l'élection au Conseil d'Etat. Le choix s'est porté sur Thierry Apothéloz, Roger Deneys, Sandrine Salerno et Anne Emery-Torracinta.

Le PS genevois lance ses quatre candidats à l'élection au Conseil d'Etat de l'automne prochain. Thierry Apothéloz, Roger Deneys, Sandrine Salerno et Anne Emery-Torracinta partageront ensemble la liste socialiste.

Réunis samedi en congrès, les membres ont adopté, à cinq voix près, la stratégie du comité directeur du parti. Les participants ont longuement débattu de l'opportunité de présenter deux, trois ou quatre candidats, afin de sauver leur siège voire de reconquérir celui perdu en 2009.

Le président du PS Romain de Sainte Marie a défendu l'option la plus large, adaptée au mode de scrutin introduit par la nouvelle Constitution. Pour la première fois à Genève, les candidats à l'exécutif devront en effet obtenir 50% des voix pour être élus au premier tour. Au second tour, une simple majorité suffit.

Divergences au sein du parti

"D'autres départageront nos candidats. Or la meilleure façon d'arriver à deux est de partir à deux. Ayons le courage de choisir aujourd'hui!" a plaidé pour sa part l'ancien président du parti René Longet, favorable à une liste restreinte.

Quant aux partisans d'une liste à trois noms, ils ont relevé que c'était la meilleure manière d'être en mesure de négocier une alliance avec les Verts - qui présentent deux candidats - tout en maximisant les chances d'obtenir au moins deux sièges au gouvernement.

Les 336 participants ont rapidement écarté l'option de ne lancer que deux candidats socialistes à l'élection au Conseil d'Etat. Au final, la liste à quatre noms a été choisie par 168 personnes, contre 163 favorables à trois candidatures. Mais la question d'une alliance avec les Verts, voire avec l'extrême gauche, n'a pas encore été arrêtée.

ats/moha

Publié le 09 mars 2013 - Modifié le 10 mars 2013

Orde des candidats sur la liste déterminé

Avec 168 voix, le conseiller administratif de Vernier Thierry Apothéloz, 41 ans, figurera en tête.

Il sera suivi par la députée Anne Emery-Torracinta, candidate malheureuse à l'élection complémentaire au Conseil d'Etat en 2011 et âgée de 54 ans (121 voix).

Puis viendront la conseillère administrative de la Ville de Genève Sandrine Salerno, 41 ans, (104 voix) et le député Roger Deneys, 49 ans (78 voix).

Dans la matinée, les participants au congrès ont aussi fixé le nombre de candidats au Grand Conseil et choisi les personnes. La liste socialiste comprendra 44 noms, soit 18 femmes et 26 hommes.