Modifié le 01 février 2013 à 15:29

Le trafic du CEVA genevois sera entièrement géré par les CFF

Ce nouveau recours ne met pas un frein aux travaux commencés à La Praille (Lancy) fin novembre.
La convention devra encore obtenir l'aval des Parlements suisse et français. [ - www.ceva.ch]
Les CFF assureront entièrement la gestion du trafic de la future ligne ferroviaire reliant Genève à Annemasse (CEVA). Suisses et Français ont signé vendredi un texte en ce sens.

Les CFF seront responsables de l'ensemble de la gestion du trafic et de la circulation de la future ligne ferroviaire du CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse). La Suisse et la France ont paraphé une convention allant dans ce sens vendredi à Genève.

La convention, qui doit encore être ratifiée par les Parlements des deux pays, aborde également les aspects liés à la sécurité, à l'intervention des secours et à la douane, a fait savoir le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) dans un communiqué.

Arrangement électrique

Le texte règle également la question de l'accès à la gare d'Annemasse des grandes lignes suisses en provenance de Lausanne, les deux pays n'utilisant pas le même courant. Une nouvelle voie en courant de traction suisse sera ainsi aménagée en gare d'Annemasse.

La convention prévoit que la Suisse finance cette infrastructure en versant une contribution forfaitaire et unique de 15,7 millions d'euros, a précisé le DETEC. Côté suisse, la convention sera soumise au Conseil fédéral, puis au Parlement.

ats/moha

Publié le 01 février 2013 à 15:07 - Modifié le 01 février 2013 à 15:29