Modifié le 06 mars 2012 à 21:27

Micheline Calmy-Rey entartée à Genève: "C'était brutal"

Micheline Calmy-Rey entartée dans les rues de Genève.
Micheline Calmy-Rey entartée dans les rues de Genève. [ - ]
Au lendemain de son violent entartage à Genève, Micheline Calmy-Rey s’est exprimée mardi soir dans Forum. Elle s’est déclarée "choquée" par l'attitude de son agresseur.

L'ancienne conseillère fédérale a été abordée lundi soir à la sortie du Festival du Film et Forum international sur les droits humains (FIFDH) par un individu qui lui a reproché sa position dans l’affaire de la Banque cantonale de Genève (BCGE). Le personnage lui a ensuite écrasé une tarte sur le visage, avant de s’éloigner. La Genevoise est presque tombée à la renverse.


"C’était brutal, j’ai pris un coup de poing dans l’oeil", a déclaré Micheline Calmy-Rey dans l'émission Forum de la RTS. "Mais plus que la brutalité, ce qui m’a frappée, c’est l’absence de volonté de parler" de l'agresseur. L'ancienne conseillère fédérale a toutefois décidé de ne pas porter plainte.


L'incident a été filmé et mis en ligne par un collectif s'intitulant "Bande de copains genevois". Ce groupement s'en prend à la BCGE et à sa gestion. Micheline Calmy-Rey a été un temps membre du conseil d'administration de la banque et était ministre des Finances du canton de Genève lors du sauvetage de l'établissement en 2000.


nr


Publié le 06 mars 2012 à 13:02 - Modifié le 06 mars 2012 à 21:27