Modifié

La Ville de Genève transforme des parkings en micro-forêts

La Ville de Genève transforme des parkings en micro-forêts. [Martial Trezzini) - Keystone]
La Ville de Genève veut végétaliser 82 places de parc pour lutter contre les îlots de chaleur. / La Matinale / 1 min. / le 24 janvier 2023
Afin d'augmenter l'arborisation et la végétalisation de son territoire densément peuplé, la Ville de Genève transforme des parkings en micro-forêts. La municipalité a identifié plusieurs lieux susceptibles d'être métamorphosés. Un projet est déjà en cours aux Eaux-Vives, rue de Villereuse.

Ce projet prévoit la suppression de 18 places de stationnement qui permettront de dégrapper 360 m2 de bitume. Le sol sera reconstitué et accueillera 800 plants d'une trentaine d'essences variées, a indiqué le département municipal des finances, de l'environnement et du logement (DFEL) dans un communiqué.

Comme il s'agit d'un parking privé, propriété de la Ville de Genève, la suppression des places de stationnement pour y planter une micro-forêt ne doit pas être compensée. Une solution de relocation a toutefois été proposée à l'ensemble des locataires des places de parc concernées, a noté la municipalité.

Politique de végétalisation

Un projet similaire est envisagé dans le quartier des Grottes, sur un parking de 12 places. Les travaux doivent débuter cet été. La Ville de Genève prévoit par ailleurs le redimensionnement du parking du parc des Eaux-Vives, avec la suppression de 52 places sur les 149 qui existent.

La Ville de Genève a adopté une politique ambitieuse de végétalisation de son territoire. Elle a notamment regardé du côté des parcelles privées qu'elle détient, notamment des parkings dont elle est propriétaire à travers la Gérance immobilière municipale. A ce jour, 104 parcelles intéressantes ont été identifiées.

ats/lan

Publié Modifié