Modifié

Le PLR Genève mise sur un duo féminin pour le Conseil d'Etat

Nathalie Fontanet et Anne Hiltpold. [Keystone]
Le PLR Genève mise sur un duo féminin pour le Conseil d'Etat / La Matinale / 1 min. / le 10 juin 2022
Réunis jeudi soir en assemblée, les délégués du PLR Genève ont désigné la sortante Nathalie Fontanet et la conseillère administrative de Carouge Anne Hiltpold pour l'élection au Conseil d'Etat en 2023. Le parti veut une alliance au premier tour avec le Centre et l'UDC.

Cette stratégie proposée par le comité directeur a été très largement approuvée par 120 voix contre 2 et 7 abstentions. Le PLR Genève va proposer cette alliance au Centre et à l'UDC qui devront se déterminer. Pour l'heure, la présidente du Centre s'est plutôt montrée réservée alors que l'UDC y est favorable. "C'est une main tendue vers ces partis", a souligné le président du PLR Genève Bertrand Reich.

Projet commun

Pour le PLR, la droite doit absolument reconquérir la majorité perdue au Conseil d'Etat suite à l'élection de la Verte Fabienne Fischer. Il s'agit de faire une alliance basée sur un projet commun, a souligné Bertrand Reich. "Il faut construire ensemble malgré les différences", a-t-il relevé en citant les récents succès de la droite dans les cantons de Vaud, Fribourg, Neuchâtel et Berne.

Une membre du parti a immédiatement exprimé son refus catégorique de s'allier à l'UDC, au nom de ses valeurs. L’ancien conseiller national Jacques-Simon Eggly a répliqué en demandant de faire une distinction entre les sujets de politique fédérale et les sujets cantonaux.

>> Ecouter l'interview d'Anne Hiltpold dans La Matinale:

Anne Hiltpold, candidate PLR au Conseil d'Etat à Genève. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
Interview d'Anne Hiltpold, candidate PLR au Conseil d'Etat à Genève / La Matinale / 59 sec. / le 10 juin 2022

65 candidats

"L'objectif pour le PLR est de gagner un deuxième siège au Conseil d'Etat et de se renforcer au Grand Conseil", a insisté Bertrand Reich. Le PLR est le premier parti du canton, mais seul il ne peut pas obtenir des majorités, a ajouté le président. Les Verts'libéraux, qui refusent une alliance avec l'UDC, ne rentraient pas dans l'équation.

Suivant la recommandation du comité directeur, les délégués ont ensuite opté pour un ticket à deux candidats plutôt qu'à trois. Ils ont donc dû départager les trois candidatures à la candidature. Très applaudie, la conseillère d'Etat Nathalie Fontanet, qui brigue un second mandat, a obtenu 146 voix, suivie d'Anne Hiltpold (90 voix). Avec 68 voix, le député Pierre Nicollier ne fera pas partie de l'aventure.

Six candidats validés à l'unanimité

Le PLR veut aussi faire alliance avec le Centre et l'UDC pour les élections fédérales qui auront lieu en automne 2023. Les délégués ont validé à l'unanimité une liste de six candidats pour le Conseil national comprenant la sortante Simone de Montmollin, les députés Cyril Aellen, Diane Barbier-Müller et Alexandre de Senarclens et Véronique Kämpfen ainsi que Lionel Halpérin.

La conseillère nationale Simone de Montmollin sera l'unique candidate pour le Conseil des Etats. Genève est actuellement représenté par un duo de gauche à la chambre des cantons.

ats/hkr

Publié Modifié