Modifié

Un important incendie à proximité de l'aéroport de Genève a perturbé les vols

Incendie à Cointrin: l'enquête est ouverte [RTS]
Incendie à Cointrin: l'enquête est ouverte / 12h45 / 1 min. / le 21 mai 2022
Un gros incendie a éclaté vendredi, en fin d'après-midi, à proximité de l'aéroport de Genève. Le feu a pris sur le chantier du futur centre fédéral de requérants d'asile, entraînant la suspension des atterrissages pendant environ 2 heures. Aucun blessé n'est à déplorer.

Le feu a pris sur le chantier du futur centre fédéral pour requérants d'asile (CFA). Les pompiers ont déployé d'importants moyens.

Il s'agissait d'un gros sinistre, a précisé le lieutenant Nicolas Millot, porte-parole du Service incendie et secours (SIS). Des déflagrations ont été entendues et une épaisse colonne de fumée noire se dégageait du site. Le chantier est situé pas très loin du bout de la piste de l'aéroport. Le feu s'est propagé au dernier étage du bâtiment en construction.

Le feu se serait déclaré au dernier étage du chantier du nouveau centre d'accueil de requérants d'asile et serait lié à à des matériaux d'isolation. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Le feu se serait déclaré au dernier étage du chantier du nouveau centre d'accueil de requérants d'asile et serait lié à à des matériaux d'isolation. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]

Selon le porte-parole du SIS, des travaux d'isolation sont "vraisemblablement" à l'origine de l'incendie, mais une enquête de police devra encore le déterminer. Des bouteilles de gaz se trouvaient sur les lieux. Cinq ont explosé.

En raison du fort dégagement de fumée, l'aéroport a pris la décision de suspendre les atterrissages. Les décollages étaient eux laissés à l'appréciation des pilotes, a indiqué Ignace Jeannerat, porte-parole de l’aéroport. Mais plusieurs vols au départ ont aussi été annulés.

Reprise du trafic aérien vers 19h

Dès 17h30, le tableau d'arrivées de l'aéroport de Genève indiquait de nombreuses perturbations. Outre de gros retards, au moins 11 vols de lignes ont été déroutés vers d'autres aéroports, dont ceux de Lyon et Bâle, et au moins 11 vols ont dû être annulés, a indiqué l'aéroport dans  un premier bilan à 19h45.

Les décollages ont repris normalement depuis 19 heures et il a fallu attendre 19h30 pour voir les premiers atterrissages, a annoncé l'aéroport sur Twitter. De nombreux retards étaient toutefois encore à déplorer vendredi soir.

hkr

Publié Modifié

La zone où s'est produit le sinistre