Modifié

Pourquoi le contournement de Genève est-il actuellement limité à 80km/h?

Le contournement de Genève au mois d'avril. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Genève: la limite de vitesse du tronçon de contournement provoque la colère / Le 12h30 / 1 min. / le 18 janvier 2022
Depuis fin décembre, le tronçon d'autoroute de contournement de Genève est limité à 80 km/h. Cette restriction, qui irrite certains automobilistes, est en réalité une mesure de précaution consécutive à des tests menés sur la surface de la route.

Depuis quelque temps, cette restriction de vitesse intrigue. Sur les réseaux sociaux, chacun y va de son hypothèse. Certains automobilistes mécontents ont même été jusqu'à téléphoner à l'Office fédéral des routes (OFROU) pour demander des comptes.

En réalité, il s'agit d'une mesure de sécurité pour limiter le risque d'accident, explique le porte-parole de l'OFROU Olivier Floc'Hic. "On a testé les capacités de réaction de l'enrobé (ndlr: la surface de la route), notamment lorsque les conditions météorologiques ne sont pas bonnes, et c'est ce qui nous a montré qu'il pouvait y avoir des phénomènes de glissance qui possiblement peuvent être accidentogènes", explique-t-il mardi dans le 12h30.

C'est pour cette raison que l'OFROU a baissé la vitesse entre la douane de Bardonnex et le tunnel de Vernier.

Pas de travaux en hiver

Il s'agit maintenant de mener des études complémentaires pour vérifier si le risque est bien réel. Si tel n'est pas le cas, la limitation prendra fin. Les évaluations devraient prendre environ un mois.

Mais si ce risque est confirmé, il faudra remplacer la couche supérieure de la route. Or, ce type de travaux ne peuvent pas se faire si les températures sont trop basses. Les automobilistes devraient donc prendre leur mal en patience avant de retrouver leurs 100 km/h habituels.

Pour savoir si un tronçon d'autoroute est concerné par de telles analyses, il faut guetter les panneaux triangles qui avertissent que la chaussée est glissante. Car l'OFROU ne communique pas autrement sur ces limitations de précaution.

Anouk Pernet/jop

Publié Modifié