Modifié

Yaël Hayat: "Pierre Maudet a l'étoffe d'un héros, j'espère qu'il se relèvera"

L'invitée de La Matinale (vidéo) - Yaël Hayat, avocate faisant partie du trio ayant défendu Pierre Maudet [RTS]
L'invitée de La Matinale (vidéo) - Yaël Hayat, avocate faisant partie du trio ayant défendu Pierre Maudet / L'invité-e de La Matinale / 12 min. / le 14 janvier 2022
L'avocate Yaël Hayat se félicite de la décision de la Chambre pénale d'appel et de révision de Genève, qui a acquitté mardi son client Pierre Maudet. Selon elle, cet arrêt est un "soulagement" après "la condamnation avant l'heure" de l'ancien conseiller d'Etat.

La saga politico-judiciaire n'en finit plus à Genève. Après la chute et l'exil, voici venue l'heure de la réhabilitation. Pierre Maudet ne serait-il finalement pas un personnage de roman?

"Il a l'étoffe d'un héros racinien", répond vendredi Me Yaël Hayat dans La Matinale. "Il insuffle quelque chose, c'est le destin des hommes d'Etat. Quand la chute est injuste, on doit pouvoir se relever et j'espère qu'il le fera", ajoute la pénaliste.

Reconnu coupable en première instance d'acceptation d'un avantage en lien avec son voyage à Abu Dhabi en 2015, Pierre Maudet a été acquitté en appel. Le Ministère public a encore la possibilité de recourir contre ce jugement auprès du Tribunal fédéral.

>> Lire également: Pierre Maudet acquitté dans l'affaire du voyage à Abu Dhabi

Pas une surprise

Yaël Hayat, qui a défendu l'ancien élu du PLR aux côtés de Grégoire Mangeat et Fanny Margairaz, ne se dit pas surprise par ce nouveau rebondissement.

"C'est inattendu pour de nombreuses personnes. Mais pas pour ceux qui sont de l'intérieur et qui ont tout suivi de près. Nous avons toujours été convaincus qu'il serait acquitté si les instances judiciaires ne jugeaient que des actes et non des mots", assure l'avocate.

Cette dernière rappelle que l'enjeu de ce procès était de "se libérer" de tout ce qui avait été dit et écrit autour de l'affaire. "La justice a été à la hauteur de nos attentes, notamment en ce qui concerne la présomption d'innocence, qui a enfin été restituée."

"Les juges ont repris leurs droits"

Les avocats de Pierre Maudet ont toujours répété lors de la procédure que l'on pouvait lui faire tous les reproches, mais que la ligne rouge du droit pénal n'avait jamais été franchie dans ce dossier.

Selon Yaël Hayat, l'ancien membre du gouvernement genevois a été victime d'un "déchaînement" médiatique et politique. "Ça a été d'une violence inouïe. Il y avait une impossibilité de prendre de la hauteur. Une réflexion doit être faite. Et je constate que des gens qui ont déjà malmené l'innocence quand elle était présumée la malmènent encore quand elle est consacrée", lance-t-elle.

Avant de conclure: "La justice doit se rendre dans les enceintes judiciaires. Il y a eu un redressement, les juges ont repris leurs droits."

Propos recueillis par Benjamin Luis

Adaptation web: Guillaume Martinez

Publié Modifié