Modifié

Un loup s'est aventuré dans le village de Jussy, dans la campagne genevoise

Jussy (GE): un loup a croisé des habitants mardi matin, presque au milieu du village [RTS]
Jussy (GE): un loup a croisé des habitants mardi matin, presque au milieu du village / 19h30 / 2 min. / le 17 décembre 2021
Plusieurs habitantes et habitants du village de Jussy, à moins de dix kilomètres de l'agglomération genevoise, ont vécu un moment fort en émotion mardi matin, lorsque leur regard a croisé celui d'un loup, presque au milieu du village.

"Le loup était à cinquante mètres de moi. Il m'a regardé. C'était un bref instant. Quand il est reparti, j'ai vite sorti mon téléphone pour le filmer. Il a encore regardé autour de lui et il a fini par s'éloigner." Fiona Smart, habitante de Jussy (GE), se souviendra encore longtemps de sa promenade avec son chien, mardi dernier.

>> Les images de la vidéo de Fiona Smart relayées par le Département genevois du territoire:

Quelques instants plus tard, au volant de sa voiture, Jonathan Gerson aperçoit le loup qui sort du champ et longe la route. "J'ai vu son regard. J'ai même pu voir sa gueule s'ouvrir... ses dents, sa langue. Pour moi, il n'y avait pas de doute: ce n'était pas un chien", raconte-t-il vendredi dans le 19h30.

Pas exceptionnel

Si la présence d'un loup à Jussy est surprenante, elle n'est pas pour autant incongrue. En effet, les gardes de l'environnement avaient identifié en janvier l'un de ces canidés dans les bois tout proche. "C'est une chose à laquelle il va falloir s'habituer. On va de temps en temps rencontrer des loups dans le canton de Genève", avertit Luc Rebetez, garde de l'environnement.

Et de conseiller: "Il n'y a aucun risque qu'il attaque. Il y a un enjeu pour les promeneurs de chiens. Car le loup a tendance à considérer le chien comme un concurrent. Le meilleur comportement à adopter, c'est de rappeler son chien, de le mettre en laisse et de faire acte de présence. Le loup va naturellement s'en aller."

"C'était émouvant"

Un message rassurant pour la population genevoise qui montre plus d'admiration que d'inquiétude, même si le loup est passé tout près des habitations. "Je suis mitigée", explique Fiona Smart. "Je suis très contente de voir le loup en Suisse, mais en tant que maman, je suis un peu moins rassurée. Mais il y a quand même beaucoup d'émerveillement."

Et Jonathan Gerson d'ajouter: "C'est la rencontre la plus extraordinaire que j'ai faite. C'était émouvant. J'ai le sourire depuis mardi. C'était un rêve d'enfant de voir un jour un loup."

>> Lire aussi: Faites du bruit et restez groupés, les conseils à des écoliers grisons face aux loups

Damien Rossini et Joël Boissard/vajo

Publié Modifié