Modifié

Le budget 2022 du canton de Genève est meilleur que prévu

Accord des partis gouvernementaux sur le projet de budget 2021 à Genève. [Valentin Flauraud - Keystone]
Genève: le budget 2022 du canton sera meilleur que prévu / Le 12h30 / 2 min. / le 5 novembre 2021
Le Conseil d'Etat genevois a ajusté ses prévisions fiscales pour l'année prochaine. Il en ressort une baisse du déficit de quelque 166 millions de francs, a appris la RTS.

À Genève, le projet de budget 2022 se porte mieux que prévu. Son déficit va baisser de quelque 166 millions de francs pour atteindre près de 295 millions de francs, a appris la RTS. Il s’élevait initialement à 460 millions de francs.

Les indicateurs du canton, mis à jour cet automne, sont meilleurs qu'attendus, notamment en matière de recettes fiscales. Selon les informations de la RTS, elles sont supérieures de 172 millions de francs aux premières estimations estivales.

Combinés à d'autres modifications à la hausse et à la baisse, les revenus supplémentaires totalisent 165,5 millions de francs. Un chiffre confirmé ce vendredi par le Département cantonal des finances et des ressources humaines (DF).

Bonne marche des affaires

Chaque année, le Conseil d'Etat procède à un ajustement de ses revenus et de ses charges en automne. Car un budget, c'est une projection. Plus l'année avance, plus les estimations sont précises. Ainsi, des amendements budgétaires se font jour.

Deux éléments permettent aujourd'hui d'être plus précis qu'en septembre. D'une part, il y a le résultat d'un sondage effectué auprès des entreprises. Celles-ci disent comment se portent leurs affaires. Et elles se portent mieux que prévu, selon les renseignements de la RTS, amenant des rentrées fiscales supplémentaires. D'autre part, l'avancement de la taxation des personnes physiques et morales permet d'affiner les calculs et d'aboutir à un projet de budget plus précis, ce qui est le cas ici.

Jeu politique

Avec 165,5 millions de francs supplémentaires, le projet de budget 2022 restera en déficit, mais à hauteur de quelque 295 millions de francs. Un montant susceptible de modifier le jeu politique autour de l'acceptation du budget.

Cette perte pourrait en effet devenir acceptable aux yeux de certains partis, qui s'étaient montrés sceptiques en septembre. Pour faire simple, un tel déficit permettrait de respecter les limites définies dans la Loi sur la gestion administrative et financière de l’Etat (LGAF), sans utiliser de réserves conjoncturelles, ce qui pourrait séduire.

Maintenant, tout dépendra de ce qui sera fait de ce supplément. Il n'est pas impossible que certains partis monnaient leur soutien en demandant des affectations supplémentaires. La grande argentière genevoise Nathalie Fontanet est attendue mercredi prochain devant la commission des finances du Grand Conseil.

>> Ecouter l'interview de Nathalie Fontanet dans Forum:

Genève enregistre 166 millions de francs de rentrées fiscales supplémentaires: interview de Nathalie Fontanet [RTS]
Genève enregistre 166 millions de francs de rentrées fiscales supplémentaires: interview de Nathalie Fontanet / Forum / 5 min. / le 5 novembre 2021

Raphaël Leroy

Publié Modifié