Modifié

Accord sur une "CCT de crise" chez Swissport à l'aéroport de Genève

Manif d'employés de Swissport au centre de Genève, le 12.02.2021. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Accord sur une "CCT de crise" chez Swissport à l'aéroport de Genève / Le Journal horaire / 35 sec. / le 21 juillet 2021
Un accord a été trouvé mercredi entre la direction de Swissport et son personnel à l'aéroport de Genève sur une "CCT de crise", ont annoncé mercredi soir les syndicats. Une précédente proposition de la direction avait été refusée par le personnel en février.

Réuni en assemblée générale, le personnel a accepté la ratification de cet accord avec Swissport, indiquent les syndicats Avenir Syndicat et le Syndicat du personnel des transports (SEV) dans un communiqué commun.

Dans un communiqué distinct, le Syndicat des services publics (SSP) évoque un "petit pas", qui répond très partiellement aux demandes du personnel. Si le personnel sous statut "auxiliaire" s'en sort légèrement mieux traité, les employés sous statut fixe perdent des centaines de francs par mois, estime le syndicat.

Dans un autre communiqué séparé, Swissport précise que la proposition a été acceptée par 87% du personnel présent à l'assemblée.

Une solution avec effet rétroactif

L’accord est prévu pour neuf mois, soit rétroactivement du 1er juin 2021 au 28 février 2022, précisent Avenir syndical et le SEV. Il doit permettre aux partenaires sociaux de revenir très vite à la table des négociations, soit en octobre 2021 déjà, et de se mettre d’accord sur une convention collective de travail (CCT) de plus longue durée. Swissport considère que l'accord représente "une bonne base" pour la coopération et la reprise de négociations en vue d'une CCT à long terme.

Il rétablit notamment des acquis supprimés dans les contrats individuels de Swissport, établit des mesures de compensation pour le personnel, et supprime des dispositifs qui pénalisaient les employés.

L'effet du dernier débrayage?

Mercredi dernier, un mouvement de débrayage organisé par les syndicats a eu lieu à l'aéroport de Genève. Une trentaine de vols ont été touchés. Les syndicats estiment que cette action a forcé la direction de Swissport à faire une nouvelle proposition à son personnel.

>> Lire: Une grève déclenchée sans préavis a perturbé l'aéroport de Genève

Au début de l'année, les syndicats avaient révélé que les 1200 employés genevois de Swissport avaient reçu un nouveau contrat de travail avec des conditions nettement moins avantageuses. Selon ces partenaires sociaux, la direction du prestataire de services aéroportuaires profite de la situation de vide conventionnel pour imposer de nouvelles mesures d'engagement à la baisse.

ats/oang

Publié Modifié