Modifié

Genève prévoit des amendes pour faire appliquer le salaire minimum

Affiche pour le salaire minimum à Genève en septembre 2020. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Genève présente son application du salaire minimal approuvé en 2020 dans le canton / Le 12h30 / 2 min. / le 18 juin 2021
Le canton de Genève a présenté vendredi son plan d'application du salaire horaire minimum de 23 francs, accepté en votation l'année dernière et en vigueur depuis novembre dernier. Des amendes sont prévues pour les employeurs récalcitrants, mais une minorité de salariés sont concernés.

Les entreprises qui ne respecteront pas le salaire minimum cantonal s'exposent à des sanctions dès l'année prochaine. L'amende pourra s'élever jusqu'à 30'000 francs et l'employeur fautif sera exclu des marchés publics. En cas de récidive, la facture peut doubler.

Un peu plus de 6% des salariés

L'année 2021 sert de transition. L'office cantonal de l'inspection et des relations du travail (OCRIT) a redoublé d'efforts pour accompagner les partenaires sociaux et informer les entreprises. "Nous avons peu de plaintes et les retours sont bons", a relevé le directeur de l'inspection du travail Julien Dubouchet Corthay.

A Genève, 6,2% des salariés environ sont concernés par le salaire minimum. Ils touchent, pour un travail à plein temps, moins de 4000 francs brut par mois. Il y a un peu plus de femmes (7,5%) que d'hommes (5,2%) et la branche de l'hôtellerie et de la restauration comptait, en 2018, environ un tiers de ses employés sous les minimas.

>> Les explications de Fabienne Fischer, conseillère d'Etat en charge du Département de l'économie et de l'emploi:

Genève prévoit des amendes pour faire appliquer le salaire minimum: interview de Fabienne Fischer [RTS]
Genève prévoit des amendes pour faire appliquer le salaire minimum: interview de Fabienne Fischer / Forum / 4 min. / le 18 juin 2021

Jobs d'étudiants pas concernés

Pour s'adapter et respecter la loi, la masse salariale versée à Genève, qui s'élève à environ 33 milliards de francs par année, devra augmenter de 0,2%. "Il manque actuellement un peu plus de 80 millions de francs par année", a précisé Julien Dubouchet Corthay, sans entrer dans un calcul fin.

Pour bénéficier du salaire minimum, il faut travailler habituellement à Genève et avoir plus de 18 ans. Les boulots occasionnels d'étudiants dans un secteur conventionné ne sont pas concernés, de même que l'agriculture et la floriculture, des secteurs qui disposent de leurs propres barèmes salariaux.

En Suisse, outre Genève, les cantons de Neuchâtel, du Jura, du Tessin et tout récemment de Bâle-Ville, ont adopté le salaire minimum.

>> Lire aussi : Bâle-Ville dit "oui" à un salaire minimum de 21 francs - Résultats des votations cantonales hors Suisse romande

>> Ecouter le débat de Forum samedi soir entre Nathalie Bloch, directrice adjointe à la Fédération des entreprises romandes et Davide De Filippo, président de la Communauté genevoise d'action syndicale:

Affiche pour le salaire minimum à Genève en septembre 2020. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Salvatore Di Nolfi - Keystone
Le salaire minimum à Genève se précise: débat entre Nathalie Bloch et Davide De Filippo / Forum / 9 min. / le 19 juin 2021

asch avec ats

Publié Modifié