Modifié

La Geneva Pride revient fin juin pour faire entendre ses revendications

La Geneva Pride aura lieu en deux étapes. Le commentaire du responsable communication Laye Samb. [RTS]
La Geneva Pride aura lieu en deux étapes. Le commentaire du responsable communication Laye Samb. / 12h45 / 2 min. / le 10 juin 2021
La Geneva Pride organise une série d'événements politiques, culturels et sportifs les 26 et 27 juin à Genève. L'objectif est de donner plus de visibilité aux minorités LGBTIQ+ et porter leurs revendications, avant la grande Marche des fiertés du 11 septembre.

"Cette année, la pride romande veut mettre en avant les minorités des minorités, à savoir les personnes trans, intersexuées et racisées", a indiqué jeudi devant les médias Xavier Lavatelli, coprésident de l'association Geneva Pride. Et de rappeler que la pride revendique "l'égalité en droit et en fait".

Une manifestation politique aura lieu le 26 juin à la place des Nations. Au programme: discours, prises de position des associations et performances artistiques militantes sur deux thèmes d'actualité. Le 26 septembre, la Suisse votera sur la loi sur le "mariage pour tous". En outre, l'introduction de la notion de consentement dans la définition pénale du viol et de la contrainte sexuelle fait encore débat.

L'événement se veut inclusif, avec une traduction en langue des signes et une zone pour les personnes à mobilité réduite. Cette année, la Geneva Pride lance ses "pride angelet", pour rappeler les consignes sanitaires et prévenir les incidents voire les agressions. "Si on veut donner de la visibilité à la communauté, il faut que tout le monde se sente bien", a souligné Daphné Villet, coprésidente de l'association.

"Recréer du lien"

L'après-midi de revendications sera suivi d'un concert en soirée au Théâtre de l'Orangerie. Le lendemain matin, la Voie verte accueillera une course à pied chronométrée de 7 kilomètres, sans catégories et ouverte à tous. Dans l'après-midi, une course d'orientation aura lieu en ville. Les informations sur les inscriptions figurent sur le site internet de la Geneva Pride.

Outre ces défis sportifs, l'association prévoit un pique-nique militant le 27 juin à midi, organisé avec le comité national du "Mariage civil pour toutes et tous". "Ces événements auront lieu sous réserve des autorisations du canton. Le Covid-19 peut tout faire changer du jour au lendemain", a prévenu Xavier Lavatelli.

En 2020, la crise avait eu raison de la manifestation. "Il est important de se revoir, de recréer du lien. La pandémie a précarisé beaucoup de monde, en particulier les minorités. Des opérations trans ont été reportées, des personnes se sont retrouvées enfermées dans des familles LGBTIQ-phobe", a-t-il relevé.

ats/gma

Publié Modifié