Modifié

Christian Lüscher: "Peu importe le destin de Pierre Maudet"

Election genevoise et avenir du PLR : interview de Christian Lüscher (vidéo) [RTS]
Election genevoise et avenir du PLR : interview de Christian Lüscher (vidéo) / L'invité-e d'actualité / 9 min. / le 29 mars 2021
S'il se dit "soulagé" par la défaite de Pierre Maudet à Genève, Christian Lüscher déplore le basculement vers la gauche du Conseil d'Etat. "Il faut trouver une solution pour une droite élargie", a déclaré lundi le conseiller national PLR dans La Matinale.

"Peu importe aujourd'hui le destin de Pierre Maudet. Le livre politique s'est fermé en ce qui le concerne. Il faut ouvrir les yeux: le PLR est une terre en friche. Notre parti vit une période extrêmement difficile, la plus difficile de sa jeune histoire", a reconnu l'élu fédéral.

Dimanche, la Verte Fabienne Fischer a remporté l'élection complémentaire au Conseil d'Etat genevois. Sa victoire a fait basculer la majorité de l'exécutif cantonal à gauche.

>> Notre suivi du second tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat: La Verte Fabienne Fischer est élue, le Conseil d'Etat genevois bascule à gauche

"On ne peut pas continuer comme ça. Nous devons trouver une solution pour une droite élargie, avec l'UDC, le PDC et les Vert'libéraux. On attend de nous que la droite élargie collabore et cesse ses chamailleries. Le fameux homme providentiel n'est plus là. Travaillons ensemble pour l'avenir de Genève", a lancé Christian Lüscher au micro de la RTS.

"Un vote anti-Maudet"

L'ancien vice-président du Parti libéral-radical s'est toutefois dit "soulagé" pour les institutions genevoises et pour l'image du canton en Suisse et à l'étranger.

"Beaucoup de personnes ont voté pour madame Fischer parce qu'elles ne voulaient plus voir monsieur Maudet. J'espère qu'elle s'en souviendra. Elle devient conseillère d'Etat du peuple genevois, elle n'est plus une Verte simplement pour défendre son parti. Elle a maintenant revêtu un autre costume et je l'appelle à tenir compte des nombreuses personnes qui ont voté pour elle parce que c'était un vote anti-Maudet", a relevé Christian Lüscher.

Politique apaisée

Pierre Maudet, deuxième de l'élection, a tout de même récolté 38'184 suffrages, soit 33% des votes.

"C'est évidemment un gros score pour une personne qui partait seule au combat, avec un programme que je qualifierais de populiste. Monsieur Maudet promettait tout à tout le monde. Un certain nombre de personnes, dans une situation très critique aujourd'hui, se sont laissées prendre. Les gens ont besoin d'avoir une politique apaisée à Genève et c'est le résultat qui est arrivé", a souligné Christian Lüscher.

Propos recueillis par Romaine Morard

Texte web: Guillaume Martinez

Publié Modifié

Quel avenir pour Pierre Maudet?

Que va devenir Pierre Maudet? La question se pose à Genève, au lendemain de sa défaite face à Fabienne Fischer. L'ancien élu du PLR restera magistrat pendant encore un mois, jusqu'au 28 avril, date à laquelle la nouvelle conseillère d'Etat prêtera serment.

Pour la suite, beaucoup de spéculations entourent l'avenir de Pierre Maudet. Il a toutefois été clair dimanche: il poursuivra son activité politique, sans doute d'une autre manière. De nombreux observateurs sont convaincus qu'il se représentera pour les élections de 2023.

Pierre Maudet pourrait aussi créer une formation politique. Ou en rejoindre une autre, par exemple l'Elan Radical.

>> Les explications dans le 12h30:

Le conseiller d'État démissionnaire Pierre Maudet s'adresse aux médias après l'annonce de sa défaite au deuxième tour de l'élection complémentaire genevoise. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Salvatore Di Nolfi - Keystone
Avenir incertain pour Pierre Maudet qui ne compte pas quitter la vie politique / Le 12h30 / 1 min. / le 29 mars 2021