Modifié

Le Click & collect, la bouée du commerce genevois pour rester à flot

"click and collect"; nouvelle manière d'acheter fédérée par la Chambre de commerce et d'industrie genevoise [RTS]
"click and collect"; nouvelle manière d'acheter fédérée par la Chambre de commerce et d'industrie genevoise / 19h30 / 2 min. / le 10 novembre 2020
Depuis quelques jours à Genève, où tous les magasins sont fermés, le commerce en ligne local se met en place, à travers notamment le système de "Click & collect", un système nouveau fédéré par la Chambre de commerce et d’industrie.

Dans le cadre des mesures sanitaires entrées en vigueur le 2 novembre dernier, Genève est le seul canton suisse à avoir fermé tous ses commerces. La crise sanitaire a changé le visage du centre de Genève, où le commerce représente 10% des emplois du cantons. Cette situation pousse les commerçants à s’organiser pour sauver leur chiffre d’affaires.

Certains commerçants se sont donc mis au "Click & collect", soit la collecte en magasin. Concrètement, cela permet à la clientèle de réserver un produit sur une plateforme en ligne, puis de venir le chercher en boutique. Cette pratique a été autorisée par le Conseil d’Etat pour ce nouveau semi-confinement.

Occasion de résister aux géants du e-commerce

Une centaine de commerces genevois en ont profité. Désormais, quelque 100'000 produits sont notamment référencés sur la plateforme GenèveAvenue.ch. Alors que le manque à gagner qui pourrait atteindre 500 millions de francs d'ici Noël, cette bouée de sauvetage permettra de préserver quelques postes de vendeurs en attendant des jours meilleurs.

Dans un contexte de digitalisation croissante, les commerçants genevois pourront peut-être saisir cette occasion pour se faire une place dans le commerce en ligne dominé par les grandes plateformes internationales.

Estelle Braconnier/jop

Publié Modifié