Modifié

Inculpé pour tentative de meurtre après un match de football à Genève

La justice saisie après une grave bagarre dans un match de football amateur. [Salvatore Di Nolfi - KEYSTONE]
La justice saisie après une grave bagarre dans un match de football amateur. / La Matinale / 1 min. / le 16 octobre 2020
La justice genevoise vient de clore l'instruction après une bagarre lors d'un match de football amateur. Et elle frappe fort contre les douze prévenus, dont l'un est renvoyé en jugement pour tentative de meurtre.

C'est l'histoire d'une bagarre, comme il y en a beaucoup sur les terrains de foot des ligues inférieures. Sauf que celle-là, qui mettait aux prises le FC Versoix 2 et le FC Kosova, le 10 juin 2018, finira par dégénérer. Des douze prévenus, sept sont condamnés et deux d'entre eux sont renvoyés en jugement, dont l'un pour tentative de meurtre.

La situation a explosé dans les dernières minutes de ce match, qui devait désigner le champion de 4e ligue. Les dirigeants boivent déjà le verre de l'amitié, alors que le FC Kosova réduit le score à 2 à 1. A l'engagement, la tension monte de l'autre côté du terrain: un joueur de Versoix, qui s'estime victime "d'insultes à caractère raciste", crache sur un adversaire et mime le geste d'un coup de boule.

Lynchage collectif

La suite ressemble à un véritable lynchage collectif: une quinzaine de joueurs s'en prennent à lui. Il est roué de coups, certains le frappent même avec une canne. Bilan: cinq côtes cassées et un poumon perforé. "On aurait pu avoir un mort sur le terrain", dira le président du FC Versoix. Au Tribunal correctionnel, maintenant, de décider si la tentative de meurtre peut être retenue.

Roger Guignard/jpr

Publié Modifié