Publié

Le canton de Genève prévoit 15 millions pour un nouveau filet social

Le Conseil d'Etat genevois débloque 15 millions de francs pour aider les populations les plus précaires. [RTS]
Le Conseil d'Etat genevois débloque 15 millions de francs pour aider les populations les plus précaires. / 19h30 / 1 min. / le 25 mai 2020
Le Conseil d'Etat genevois a adopté lundi un projet de loi qui vise à indemniser les personnes ayant subi une perte de revenus durant la crise du Covid-19. Le gouvernement a prévu une enveloppe de 15 millions de francs.

Cette mesure s'adresse principalement aux sans-papiers, ainsi qu'aux personnes ne pouvant pas toucher d'aides sociales traditionnelles.

Pour prétendre à une indemnisation, il faut habiter le canton de Genève depuis un an et avoir exercé une activité lucrative au moins au cours des trois mois qui ont précédé l'instauration du semi-confinement, mi-mars.

Selon le conseiller d'Etat genevois Thierry Apothéloz, l'idée est d'offrir un dernier filet qui complète le dispositif de soutien déjà existant. L'aide doit compenser les pertes de revenus subies durant la période allant du 17 mars au 16 mai. Elle s'adresse à des personnes qui ne font pas appel aux prestations sociales, aux salariés qui ont insuffisamment cotisé pour toucher le chômage, aux travailleurs sur appel, aux employés domestiques sans protection.

La pauvreté mise au jour

"Nous estimons qu'environ 3000 personnes pourraient bénéficier de l'indemnité", a expliqué le chef du département de la cohésion sociale. Une demande devra être faite pour l'obtenir cette aide.

Les distributions d'aide alimentaire qui sont organisées chaque samedi depuis un mois à Genève et qui attirent des centaines de personnes ont convaincu le Conseil d'État de la nécessité d'agir rapidement.

Le devoir de l'Etat

Invité lundi soir sur le plateau du 19h30, le conseiller d'Etat Mauro Poggia a expliqué qu'il était du devoir de l'État de "se substituer" aux employeurs peu scrupuleux, qui laissent leurs employés sur la touche.

Lesdits employeurs ne sont pas oubliés par l'exécutif. Une grande campagne leur rappellera leurs responsabilités vis-à-vis de leurs travailleurs.

>> La réaction de Mauro Poggia dans le 19h30:

Fonds d'urgence pour les plus précaires: les réactions de Mauro Poggia, conseiller d'Etat genevois. [RTS]
Fonds d'urgence pour les plus précaires: les réactions de Mauro Poggia, conseiller d'Etat genevois. / 19h30 / 1 min. / le 25 mai 2020

ats/jop

Publié