Modifié le 18 mai 2020 à 14:55

Projet de CV anonymes à l'embauche dans la fonction publique genevoise

Le Grand Conseil genevois se penchera sur le projet de loi en principe en juin.
Projet de loi déposé au Grand Conseil genevois pour l'anonymisation des CV La Matinale / 1 min. / le 18 mai 2020
Un projet de loi est déposé lundi par deux députées socialistes, Jennifer Conti et Xhevrie Osmani, pour anonymiser les CV lors d'offres de travail dans la fonction publique genevoise. L'objectif est d'éviter les discriminations à l'embauche.

Ni nom, ni photo, ni nationalité: ce curriculum vitae d'un nouveau genre permettrait de rendre plus égalitaires les candidatures au sein de la fonction publique, selon les initiatrices du projet.

Pour elles, les critères liés à l'âge, au genre ou à l'origine encouragent les stéréotypes et discriminent une partie de la population.

Patronymes étrangers moins retenus

Une étude de l'Université de Neuchâtel publiée fin 2019 et citée dans le projet de loi montre par exemple que les Suisses portant un patronyme étranger doivent envoyer 30% de dossiers en plus que leurs concurrents pour obtenir un entretien d'embauche.

Ce texte est novateur pour la Suisse, puisqu'aucun canton n'a franchi le pas d'une anonymisation des CV jusqu'ici. Seules plusieurs expériences pilotes ont été menées ces dernières années, à Zurich ou à Genève, et avec des résultats parfois contrastés. Certains employeurs ont évoqué notamment un alourdissement de la charge administrative.

Le texte des deux députées pourrait être débattu au Grand Conseil genevois le mois prochain déjà.

Adrien Krause/oang

Publié le 18 mai 2020 à 08:39 - Modifié le 18 mai 2020 à 14:55