Publié

Genève détient le record suisse du nombre d'accidents liés à l'alcool

Un gendarme sur les lieux d'un accident mortel à Genève en 2006 (image d'ilustration). [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Genève détient le record suisse du nombre d'accidents liés à l'alcool / Le Journal horaire / 22 sec. / le 20 décembre 2019
Compte tenu du nombre d'habitants, Genève détient le record suisse du nombre d'accidents liés à l'alcool. A l'opposé, les cantons d'Uri et d'Appenzell Rhodes-extérieures sont les meilleurs élèves. Avant les fêtes, le TCS veut sensibiliser les usagers de la route.

Boire ou conduire, il faut choisir. Ce principe souvent rappelé par le Bureau de prévention des accidents (BPA) n'est pas observé partout. Les différences sont marquées selon les régions, relève le TCS.

Ainsi le canton de Genève enregistre deux fois plus d'accidents de la route liés à l'alcool que Fribourg, Berne ou Zurich. Avec 8,1 accidents pour 100'000 habitants, Genève tient la tête du classement, montrent les données de l'Office fédéral des routes (OFROU).

Parmi les cantons enregistrant un nombre d'accidents liés à l'alcool supérieur à la moyenne nationale figurent le Valais et Appenzell Rhodes-Intérieures, avec 6,7 et 6,2 accidents. Suivent le Tessin, Schaffouse, Vaud, Zoug, Nidwald et Neuchâtel. Enfin Bâle-Ville et le Jura se situent juste au-dessus de la moyenne nationale, avec 4,1 accidents pour 100'000 habitants.

24 accidents fatals

Hormis Uri et Appenzell Rhodes-Extérieures, treize cantons recensent moins de cas d'accidents que la moyenne nationale. À l'exception de Fribourg, ils sont tous situés en Suisse alémanique.

Vaud a enregistré en 2018 le plus d'accidents mortels provoqués par l'alcool. Six accidents survenus l'année passée dans ce canton ont en effet été fatals. Au total, 24 personnes sont décédées en Suisse l’année dernière, suite à un accident de la route lié à l’alcool.

ats/pym

Publié