Le suivi des élections fédérales 2019 pour le canton de Genève. [RTS]
Publié Modifié

Triomphe de Lisa Mazzone et Carlo Sommaruga pour les Etats à Genève

- A Genève, le second tour de l'élection au Conseil des Etats a été dominé de la tête et des épaules par Lisa Mazzone (45'998 voix) et Carlo Sommaruga (41'839). Réunis sur une même liste, la conseillère nationale écologiste et son collègue socialiste conservent ainsi les sièges laissés vacants par Liliane Maury Pasquier (PS) et Robert Cramer (Les Verts).

- La droite genevoise a raté son pari de reconquérir un siège aux Etats. Le vice-président du groupe PLR aux Chambres fédérales Hugues Hiltpold obtient 27'297 suffrages et la démocrate-chrétienne Béatrice Hirsch 22'960. L’Entente a sans doute souffert de la concurrence de Céline Amaudruz. La vice-présidente de l’UDC Suisse, arrivée en cinquième position le 20 octobre, réalise un score quasi identique avec 21'926 voix.

- La participation s'est élevée à 32,81%, le plus faible taux depuis 40 ans pour une élection fédérale à Genève.

Suivi assuré par Kevin Gertsch, à Genève, et Victorien Kissling

20h

Retour sur la journée à Genève

GE: Lisa Mazzone et Carlo Sommaruga sont élus sans surprise [RTS]
GE: Lisa Mazzone et Carlo Sommaruga sont élus sans surprise / 19h30 / 2 min. / le 10 novembre 2019

19h30

"La fin de l'entente à Genève"

"On annonce la fin de l'entente à Genève, la collaboration entre le PLR et le PDC n'a pas fonctionné", remarque Joël Boissard, responsable du bureau TV de la RTS à Genève.

>> Voir l'analyse complète de Joël Boissard dans le 19h30:

Joel Boissard: "On annonce la fin de l'entente à Genève, la collaboration entre le PLR et le PDC n'a pas fonctionné" [RTS]
Joel Boissard: "On annonce la fin de l'entente à Genève, la collaboration entre le PLR et le PDC n'a pas fonctionné" / 19h30 / 1 min. / le 10 novembre 2019

18h40

"C'est ma première défaite électorale", regrette Hugues Hiltpold

"On a essayé de susciter une réaction en piquant là où ça faisait mal, mais ça ne fonctionne pas", admet, un peu dépité, Hugues Hiltpold dans Forum. Et le Genevois de comparer avec son collègue de parti vaudois Olivier Français qui, en tant que seul représentant de la droite au deuxième tour, a été réélu assez largement.

Après son échec dimanche, le PLR a mis un terme à sa carrière politique. "Je dois d'abord prendre la mesure de ce qui m'arrive, c'est ma première défaite électorale en 18 ans", note l'ancien conseiller national dans Forum, avant de préciser qu'il continuera à être architecte "comme je l'ai été en parallèle à ma carrière politique".

>> Voir son interview complète:

L’échec d’une droite désunie à Genève: interview du candidat PLR Hugues Hiltpold [RTS]
L’échec d’une droite désunie à Genève: interview du candidat PLR Hugues Hiltpold / Forum (vidéo) / 4 min. / le 10 novembre 2019

18h30

"Genève s'est montrée progressiste", selon Lisa Mazzone

Interrogée dans Forum sur la réussite du ticket rose-vert à Genève, contrairement à celui du canton de Vaud qui a vu la non-élection de la socialiste Ada Marra, Lisa Mazzone met en avant la création d'un "tandem" et d'un "projet qui a su convaincre une majorité."

"Le canton de Genève s'est souvent montré très progressiste sur des questions environnementales et sociales", relève encore l'élue verte. Lisa Mazzone affirme d'ailleurs qu'ils continueront à être en contact avec le Conseil d'Etat pour porter leur projet face à l'urgence climatique et pour défendre l'égalité homme-femme.

>> Voir son interview complète:

Lisa Mazzone s’exprime sur sa victoire dans le canton de Genève [RTS]
Lisa Mazzone s’exprime sur sa victoire dans le canton de Genève / Forum (vidéo) / 3 min. / le 10 novembre 2019

18h20

L'alliance PDC-PLR peut-elle encore fonctionner à Genève?

"C'est évident que la droite doit s'unir pour gagner. Mais il faut trouver des candidats qui puissent rassembler les blocs de droite", constate Olivier Meuwly, historien proche du PLR, dans Forum.

"L'exemple à Fribourg où le PLR vient chasser le siège du PDC prouve qu'on est encore loin d'une fusion entre les deux partis", remarque pour sa part Nenad Stojanovic, politologue affilié au parti socialiste.

>> Voir les interviews d'Olivier Meuwly et Nenad Stojanovic dans Forum:

L’alliance entre le PDC et le PLR genevois peut-elle encore fonctionner? Interview d’Olivier Meuwly et Nenad Stojanovic [RTS]
L’alliance entre le PDC et le PLR genevois peut-elle encore fonctionner? Interview d’Olivier Meuwly et Nenad Stojanovic / Forum (vidéo) / 3 min. / le 10 novembre 2019

18h00

La droite reconnaît ses erreurs

Selon le président du PLR Genève, Bertrand Reich, "il est clair que la désunion de la droite a joué un rôle important dans ce résultat. Nous ne pouvons que déplorer les conséquences, mais nous devons apprendre de nos erreurs pour le futur", a relevé Bertrand Reich. Ces déclarations font écho à la volonté de l'Entente de maintenir un ticket à deux pour le deuxième tour alors que l'UDC partait seule.

>> Voir l'interview de Bertrand Reich dans Forum:

Bertrand Reich explique les leçons tirées de la défaite du PLR genevois [RTS]
Bertrand Reich explique les leçons tirées de la défaite du PLR genevois / Forum (vidéo) / 3 min. / le 10 novembre 2019

Cette stratégie n'a pas fonctionné, ouvrant même un boulevard à la gauche qui garde son hégémonie à la Chambre des cantons qui dure depuis douze ans. La colistière du PLR Hugues Hiltpold, la PDC Béatrice Hirsch, termine quatrième avec 22'960 voix. L'ancienne présidente du parti cantonal constate qu'il était impossible de contrer la vague verte.

Béatrice Hirsch a aussi certainement fait les frais des salves des jeunes PLR et UDC qui avaient ouvertement demandé de voter pour Hugues Hiltpold et pour Céline Amaudruz, laissant la PDC sur le carreau. Un groupement d'entrepreneurs indépendants leur avait emboîté le pas. Enfin, le conseiller national PLR Christian Lüscher avait soutenu Hugues Hiltpold en ne mentionnant délibérément pas la PDC.

17h50

Participation en nette baisse

Avec 32,81%, le taux de participation dimanche reste loin du second tour en 2015, qui avait vu 38,26% des électeurs se rendre aux urnes.

Au premier tour, le 20 octobre, il s'élevait à 39,01%.

17h40

Isabelle Pasquier rejoint le National

L'élection de Lisa Mazzone aurait permis à Pierre Eckert, premier des viennent-ensuite, de rejoindre le Conseil national pour les Verts. Le candidat écologiste avait toutefois fait savoir qu'il refuserait cette élection pour "des raisons personnelles". C'est donc la candidate suivante, Isabelle Pasquier, qui rejoindra le Conseil national.

Côté socialiste, Carlo Sommaruga ne s'était pas présenté au Conseil national et le représentation genevoise à la chambre basse n'en est donc pas modifiée.

17h30

Résultats définitifs

Lisa Mazzone affiche au final 45'998 suffrages, devant Carlo Sommaruga avec 41'839 voix, selon les résultats définitifs communiqués par la chancellerie.

Les deux candidats de gauche devancent Hugues Hiltpold (27'927 voix), Béatrice Hirsch (22'960), Céline Amaudruz (21'926) et Paul Aymon (2529).

17h00

Une jeune femme verte, l'image du Parlement 2019

L'élection de Lisa Mazzone au Conseil des Etats renforce les trois principales tendances de ces élections fédérales, avec un Parlement plus jeune, plus féminin et plus vert.

Elle rejoint notamment la Neuchâteloise Céline Vara et la Vaudoise Adèle Thorens Goumaz à la chambre haute du Parlement, ainsi que le quatrième élu écologiste, le Glaronais Mathias Zopfi.

16h10

Liliane Maury-Pasquier félicite ses successeurs

15h50

Fin de carrière pour Hugues Hiltpold

Le conseiller national sortant PLR Hugues Hiltpold termine troisième. Cet échec interrompt sa carrière politique.

Déçu, Hugues Hiltpold déplore le manque de mobilisation de l'électorat de droite. En cause notamment, selon lui, les affaires qui ont ébranlé la droite. Il a constaté de nombreuses réactions à ce sujet lors de sa campagne. Il faudra peut-être miser à l'avenir sur une candidature unique de la droite, comme les Vaudois, a-t-il ajouté.

15h00

Carlo Sommaruga remercie les militants

14h20

La réaction d'Hugues Hiltpold

14h10

La réaction de Lisa Mazzone

13h50

L'impact de l'affaire Maudet sur le résultat du PLR

A la question de savoir si les récents déboires du PLR à Genève, notamment avec l'affaire Maudet, ont pu jouer un rôle dans le résultat en demi-teinte d'Hugues Hiltpold, la vice-présidente du PLR genevois Véronique Kämpfen admet "qu'il y a quelque chose à creuser".

"Les candidats ont vécu cette expérience sur les stands ou lors de manifestations, où ils ont souvent été interrogés sur cette question, parfois de manière forte", explique-t-elle.

"Mais je pense aussi que tout cela a amené un découragement de la part de nos électeurs et de l'électorat en général. Y compris par exemple avec les récents désistement de candidats dans d'autres partis, qui ont provoqué ce découragement."

>> Ecouter sa réaction dans le 12h30:

Véronique Kampfen. [@vkampfen - Twitter]@vkampfen - Twitter
L'impact de l'affaire Maudet sur le résultat du PLR au Conseil des Etats à Genève / Le 12h30 / 1 min. / le 10 novembre 2019

13h30

Les premières réactions

"C'est avec beaucoup de gratitude qu'on accueille ce résultat", a déclaré la Verte Lisa Mazzone dans le 12h30. Elue tout juste quatre ans après son accession au Conseil national à 27 ans, la nouvelle conseillère aux Etats "n'imaginait pas aller aussi vite".

"J'espère que les deux élus sauront porter avec efficacité la voix de l'ensemble des Genevoises et des Genevois", relève pour sa part Véronique Kämpfen, vice-présidente du PLR genevois qui explique cette défaite par la "vague verte".

>> Ecouter les interviews de Lisa Mazzone, Gérard Deshusses, président du PS genevois et Véronique Kämpfen vice-présidente du PLR genevois:

Carlo Sommaruga, Lisa Mazzone et Hugues Hiltpold. [Salvatore Di Nolfi-Lukas Lehmann - Keystone]Salvatore Di Nolfi-Lukas Lehmann - Keystone
Interprétation des premiers résultats du deuxième tour de l’élection au conseil des Etats à Genève / Le 12h30 / 7 min. / le 10 novembre 2019

13h20

Arrivée discrète au PLR

13h15

Le défilé des vainqueurs

13h00

Pas de regain de mobilisation à droite

Déjà largement en tête à l'issue du premier tour, Lisa Mazzone décroche donc de nouveau la première place, suivie de son colistier Carlo Sommaruga. Il n'est mathématiquement plus possible que la gauche perde son monopole aux Etats.

A droite, le regain de mobilisation espéré n'a pas eu lieu. Hugues Hiltpold arrive donc troisième, alors que la quatrième place est serrée entre Béatrice Hirsch et Céline Amaudruz.

Les résultats définitifs sont attendus en fin d'après-midi.

12h45

Le ticket rose-vert en tête

Les résultats quasi définitifs sont tombés à Genève. Après 95% du dépouillement (à savoir les votes anticipés), c'est le ticket vert-rose composé de Lisa Mazzone et Carlo Sommaruga qui est largement en tête, avec respectivement 42'651 voix et 38'911 voix.

Les deux candidats de gauche devancent le PLR Hugues Hiltpold (25'962 voix) et la PDC Béatrice Hirsch (21'674 voix).

L’UDC Céline Amaurdruz prend la cinquième place avec 21'045 voix, tandis que Paul Aymon n’engrange que 2'388 suffrages.

>> Voir l'analyse de Joël Boissard dans le 12h45:

Analyse de Joël Boissard sur le dépouillement des élections pour le Conseil des États genevois. [RTS]
Analyse de Joël Boissard sur le dépouillement des élections pour le Conseil des États genevois. / 12h45 / 1 min. / le 10 novembre 2019

12h30

Résultats attendus à 12h45

Pour ce second tour, la chancellerie ne communiquera pas de résultats partiels avec 12h45, où les chiffres seront quasi définitifs puisqu'ils représenteront environ 95% des bulletins.

12h20

Appel au vote des candidats

Ce week-end, les candidats ont tenté une dernière fois de mobiliser leurs électeurs, en les incitant à se rendre aux urnes.

12h00

Faible participation

Samedi, à jour du scrutin, le taux de participation à Genève ne s'élevait qu'à 30,8%. Il devrait donc rester loin du second tour en 2015, qui avait vu 38,26% des électeurs se rendre aux urnes.

Au premier tour, le 20 octobre, il s'élevait à 39,01%.

11h45

Le PS et les Verts font stamm commun

11h30

Les bureaux de vote ferment

11h15

Le débat

Débat entre Lisa Mazzone (Verts), Carlo Sommaruga (PS), Béatrice Hirsch (PDC), Hugues Hiltpold (PLR) et Céline Amaudruz (UDC).

Le débat - Second tour pour l'élection genevoise au Conseil des Etats [RTS]
Le débat - Second tour pour l'élection genevoise au Conseil des Etats / Forum (vidéo) / 35 min. / le 4 novembre 2019

11h00

Gros enjeu pour la droite

Au soir du premier tour, le PLR Hugues Hiltpold et la PDC Béatrice Hirsch accusaient un retard d'environ 15'000 voix sur Lisa Mazzone et Carlo Sommaruga. Il faudrait donc que le duo de droite ratisse des voix bien au-delà de son électorat pour pouvoir espérer un résultat positif le mois prochain.

Or, l'UDC a décidé de maintenir au deuxième tour la candidature de la conseillère nationale Céline Amaudruz, qui est arrivée juste derrière le ticket PLR-PDC dimanche. Le MCG, de son côté, a retiré la candidature de François Bärtschi, tout en appelant à soutenir Céline Amaudruz au deuxième tour.

La droite genevoise, absente de la Chambre haute depuis le départ de la radicale Françoise Saudan il y a 12 ans, risque donc de rater son pari de faire échouer l'alliance rose-verte.

Les Vert'libéraux, qui se sont fait une place sur l'échiquier politique genevois en envoyant l'un des leurs au Conseil national, étaient également attendus au tournant. La formation, sensible aux questions environnementales, mais proche de la droite traditionnelle sur les questions sociétales, avait un choix cornélien à faire. Elle a finalement renoncé à briguer un siège aux Etats et opté pour la liberté de vote pour le second tour, aucun des candidats encore en lice n'ayant convaincu la base.

10h30

Les résultats du premier tour

>> Relire le suivi de la journée du 20 octobre à Genève:

La vague verte se confirme à Genève, deux sièges en plus pour les écologistes